Ecoutez Radio Sputnik
    François Fillon

    Fillon et la stratégie de la choc... «à la Trump»

    © AFP 2018 Eliot Blondet
    URL courte
    Cherif Amir
    par Cherif Amir
    162

    François Fillon et la déclaration sur le "Cabinet noire" animé par François Hollande.

    PhD en géoplitique à l'Université Paris 8 Saint-Denis.

    La déclaration du candidat de la droite et du centre, François Fillon, dans "L'Emission politique" de France 2, jeudi 23 mars selon laquelle il aurait déclaré que François Hollande anime "cabinet noir" contre sa personne, a choqué les médias et les commentateurs politiques. Sauf que c'est une stratégie inspirée par le Président américain Donald Trump lors de sa campagne électorale contre Hillary Clinton.

    Comment? Si nous revenons en arrière dans le temps et précisément en mois d'octobre 2016, lors du dernier débat télévisé entre les candidat républicain à l'époque Donald Trump et sa concurrente démocrate Hillary Clinton, le premier était assez déstabilisé voire fragilisé par les accusations médiatiques portées contre lui et les sondages le montraient bien. Trump —le dos au mur- devait utiliser toutes les armes dans son arsenal pour ne pas perdre à jamais la course à la Maison Blanche. Alors, il fit une déclaration qui a choqué tous les Américains et non seulement les médias. Donald Trump déclara que les élections seront truquées pour le compte d'Hillary Clinton. Surprise par cette stratégie "trumpienne", la candidate démocrate déjà touchée par des preuves accablantes relatives à des affaires de corruption et négligence, n'a pas réussi à détruire les avertissements de son adversaire et beaucoup des électeurs américains ont été convaincu qu'une telle éventualité pourrait se produire.

    Résultat, Donald Trump a réussi à déstabiliser le camp adversaire, voire le vaincre et gagner son pari.

    En France, François Fillon a recouru à son arsenal "nucléaire" pour se défendre…

    Vous pouvez consulter le reste de mon analyse sur mon site.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    L’apocalypse selon George Soros : une «philanthropie» diabolique
    Turquie: le coup d’État est un faux, voici les preuves
    52% des Américains soupçonnent Hillary Clinton d’avoir des liens avec la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik