Ecoutez Radio Sputnik
    Un billet de dollar

    Moscou et Pékin se préparent à s’émanciper du dollar: le détail des trois mesures phares

    © Sputnik. Alexeï Danitchev
    URL courte
    par Ripley
    848894800

    La Russie et la Chine ont préparé une «surprise» pour Washington: trois mesures qui achèveront l’économie des Etats-Unis dévoilées.

    Le refus du dollar sera la réponse du Kremlin à la guerre des sanctions contre la Russie, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Riabkov. Et ce ne sont pas des paroles en l'air.

    Les Etats-Unis accroissent la pression sur la Chine en prenant des mesures restrictives sur les importations des produits en acier tout en menant une guerre de sanctions contre la Russie.

    En réponse, Moscou et Pékin prévoient de renoncer au système de paiement en dollar dans leurs relations bilatérales. Les autres pays membres du groupe BRICS sont prêts à faire la même chose prochainement.

    Ce n'est pas un hasard si la déclaration de Sergeï Riabkov intervient à la veille du sommet des BRICS qui s'est déroulé du 1er au 3 août dernier. Dans les couloirs du sommet, on a beaucoup parlé de la mise en place d'un nouveau système monétaire.

    Première étape: la Russie et la Chine sont déjà prêtes à effectuer 50% des règlements en monnaies nationales, ce qui représente la somme impressionnante de 100 milliards de dollars d'ici 2020.

    Deuxième étape: la création d'une nouvelle banque qui constituera une alternative à la Banque mondiale, totalement soumise à Washington.

    Troisième étape: la mise en place d'un nouveau système de règlements à l'instar du réseau SWIFT. La Russie est déjà passée à son propre système. Maintenant c'est au tour des BRICS de faire la même chose.

    Les déclaration sur le refus du dollar ne sont donc pas des paroles en l'air. Bientôt, nous assisterons à la fin du règne du dollar sur la scène économique mondiale.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    De BRICS à BRICS+ ?
    L’économie russe a tendance à «se dédollariser»
    Sanctions antirusses: Moscou suspend le dialogue avec les USA sur les problèmes bilatéraux
    Tags:
    économie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik