Ecoutez Radio Sputnik
    This montage of New Horizons images shows Jupiter and its volcanic moon Io.

    Un agglomérat ressemblant à la Terre aurait été découvert dans Jupiter

    © NASA. /Johns Hopkins University
    URL courte
    par Intonation
    162320

    Et si au sein de Jupiter il y avait une planète ressemblant à la Terre? L’information n’est toutefois pas officiellement confirmée.

    Plusieurs médias, se référant à des scientifiques américains, font savoir que la sonde Juno aurait détecté sous la surface de Jupiter un agglomérat de substance ressemblant, d'après ses dimensions et d'autres paramètres, à la Terre. Qui plus est, il n'est pas exclu que des conditions pareilles à notre planète puissent y exister car l'agglomérat est réchauffé par la chaleur émanant du sous-sol de la planète.

    À en juger par les informations évoquées, l'agglomérat de poussière s'est accumulé au cours des milliards d'années de l'existence de Jupiter avec une enveloppe de soufre et d'hydrogène qui peut receler de l'eau et d'autres substances nécessaires à la vie.

    Cependant, les médias ne précisent ni les noms des auteurs de la découverte ni les revues scientifiques qui l'auraient annoncée. Étant donné qu'il s'agit d'une sonde américaine, cela suscite des doutes au sujet de son authenticité.

    Même si la sonde n'a pas découvert d'autres agglomérats au sein de Jupiter, elle a permis d'obtenir à l'issue d'une année beaucoup d'information précieuses sur le géant gazier, en particulier sur son champ magnétique et les tourbillons qui circulent dans son atmosphère. Les caméras installées à la station ont fait, en outre, de multiples photos pittoresques et curieuses de l'une des plus grandes planètes du Système solaire.

    «Juno» — est la première sonde spatiale destinée à étudier Jupiter depuis son orbite. Lancée le 5 août 2011, elle a atteint le géant gazier cinq ans après. La sonde terminera sa mission en février 2018 et sera brûlée dans l'atmosphère de Jupiter pour éviter une collision avec un satellite naturel de la planète: certains de ces corps célestes sont considérés comme potentiellement habitables et l'apparition d'objets anthropogènes pourrait troubler l'expérimentation lors des prochaines tentatives d'y découvrir la vie.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Spectaculaire photo HD d’un ouragan géant sur Jupiter
    Une image exceptionnelle de l'hémisphère Sud de Jupiter
    Mission Juno: découverte d’une induction magnétique record à proximité de Jupiter
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik