Ecoutez Radio Sputnik
    Londres, parlement britannique

    Sombre page de l’histoire britannique: ce Premier ministre accusé de pédophilie

    © Fotolia / By-studio
    URL courte
    par Ripley
    8165

    L’histoire britannique cache des moments peu glorieux. Ainsi, de temps en temps, fait surface le scandale impliquant le Premier ministre britannique Ted Heath. On lui reproche d’être pédophile, certains vont jusqu’à l’accuser de l’assassinat de ses victimes.

    Mikhaïl Déliaguine, économiste et publiciste russe revient sur un précédent dans l'histoire de l'Angleterre lorsque des cas de pédophilie dans les hautes sphères politiques étaient cachés pendant des années.

    L'histoire à laquelle Mikhaïl Déliaguine fait référence concerne le prédécesseur de la fameuse «Dame de fer» Margaret Thatcher, Sir Edward Heath. Cet ex-Premier ministre est accusé de pédophilie. Les médias britanniques en ont parlé à plusieurs reprises en s'appuyant sur les dires de témoins.

    Ainsi Linda Corby a déclaré avoir vu de ses propres yeux 11 enfants du foyer Haut de la Garenne de Jersey monter à bord d'un yacht du Premier ministre Ted Heath. Les victimes étaient âgées de moins de 11 ans, explique-t-elle citée par le Mirror.

    Toujours selon elle seulement 10 orphelins sont par la suite descendus du yacht. La police a été prévenue qu'un enfant aurait disparu sur le yacht, écrit le Mirror. Mais les policiers ont reçu l'ordre de ne pas enquêter.

    En 2008, les révélations des anciens pensionnaires de l'orphelinat Haut de la Garenne ont défrayé la chronique en Grande-Bretagne. Les responsables du foyer qui étaient tous pédophiles, ont transformé l'orphelinat en maison close.

    Il s'avère que les preuves découvertes par les policiers, à savoir des restes de corps de garçons et des outils de torture, ont été «égarées».

    Les premiers cas démontrés de la transformation d'orphelinats britanniques en maisons closes remontent aux années 1930. Aujourd'hui, on dispose d'informations concernant 4 orphelinats où la prostitution enfantine était pratiquée. Seulement 50 orphelins ont survécu et ont pu voir l'ouverture de l'enquête.

    La police britannique qui s'est penchée sur des allégations d'abus sexuels sur enfants contre l'ancien Premier ministre du pays Ted Heath, a déclaré que si celui-ci avait été vivant aujourd'hui, il aurait été soumis à un interrogatoire pour sept cas différents, écrit Newsweek.

    Pendant deux ans la police du Wiltshire dans le sud de l'Angleterre a enquêté sur 42 plaintes visant Heath qui a été le Premier ministre britannique entre 1970 et 1974, en relation avec 40 personnes différentes.

    La police a souligné qu'ils ne pouvaient pas dire si Heath, qui est décédé en 2005, était coupable ou non, et s'il y aurait eu des chances de le poursuivre avec succès.

    Au cours de l'enquête trois personnes ont été arrêtées «en relation avec des infractions concernant un abus sur enfants». Deux personnes ont été par la suite relâchées sans que des charges soient retenues contre elles et une personne reste l'objet d'une enquête.

    Les faits allégués auraient eu lieu entre 1956 et 1992. Ils se seraient produits alors que Heath était membre du Parlement.

    Selon la police, sept faits allégués auraient conduit à interroger Heath si celui-ci avait été en vie. Aucun ne concerne la période où Heath était Premier ministre.

    Parmi les allégations, il y a une accusation de viol commis sur un adolescent de moins de 16 ans et quatre accusations d'atteinte à la pudeur contre un adolescent de moins de 14 ans.

    «Aucune conclusion de culpabilité ne devrait être tirée de la décision d'interroger», a dit la police. «La déposition de Sir Edward Heath aurait été aussi importante que toute autre preuve recueillie dans le cadre d'une enquête plus large.»

    Concernant dix-neuf autres allégations Heath n'aurait pas été interrogé à leur sujet. Il n'aurait pas été donné suite à trois autres plaintes car ceux qui les avaient déposées ont par la suite dit à la police s'être trompées en désignant Heath.

    Quelques 13 plaintes ont été déposées soit par un tiers, soit de façon anonyme. La police n'a pas non plus donné suite à celles-ci.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Les USA sont convaincus que des armes chimiques ont été utilisées à Douma
    Lavrov: «comment cette dame peut savoir les choses que j’aime, on ne se connaît pas»
    Une jeune fille se marie quelques heures avant de mourir d’un cancer
    Tags:
    abus sexuel, Edward Heath, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik