Canada
URL courte
24329
S'abonner

Justin Trudeau a accueilli dimanche 28 avril le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, pour parler des relations diplomatiques entre Ottawa et Tokyo, mais, par inadvertance, il a confondu le Japon avec la Chine. Cette bévue a été commise une deuxième fois par Trudeau plus tard durant la rencontre.

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a rencontré son homologue japonais, Shinzo Abe, à Ottawa pour discuter, entre autres, du commerce et du prochain sommet du G20 au Japon, rencontre au cours de laquelle il a commis un lapsus majeur.

«…À l'occasion des 90 ans de relations diplomatiques entre le Canada et la Chine… Euh, le Canada et le Japon», a-t-il déclaré, comme en témoigne la séquence.

Même si le Premier ministre canadien s'est corrigé rapidement, il semblait particulièrement distrait puisqu'il a refait la même erreur par la suite.

Certains médias ont supposé que cette erreur de Trudeau pouvait s'expliquer par l'aggravation des relations entre le Canada et la Chine à la suite de l'arrestation du directeur financier de Huawei, Meng Wanzhou, à Vancouver, en décembre dernier, à la demande des États-Unis, pour suspicion de violation des sanctions anti-iraniennes.

Lire aussi:

Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Financement libyen: après avoir violé son contrôle judiciaire, Mimi Marchand incarcérée
Stade comble, adversaire coriace: ce qu’il faut savoir sur le match opposant les Bleus aux Hongrois
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
Justin Trudeau, Shinzo Abe, Ottawa, Tokyo, Canada, Chine, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook