Canada
URL courte
148
S'abonner

À la suite d’une collision avec un groupe d’oies sauvages, un avion de la compagnie canadienne Swoop a été contrait de rentrer à son aéroport de départ à Abbotsford. L’incident a engendré plusieurs flashs de feu au niveau d’une turbine, qui ont été filmées.

Un Boeing 737 de la compagnie aérienne Swoop avec 176 personnes à bord a dû effectuer un atterrissage d’urgence à l’aéroport d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, le 10 septembre, après avoir heurté des oies sauvages.

​Le vol 2312, reliant Abbotsford à la ville canadienne d’Edmonton, a atterri à son aéroport de départ 10 minutes après le décollage. Lors du vol, le pilote de l’aéronef a informé les passagers que «comme une oie a percuté un moteur, il est nécessaire que l’avion fasse demi-tour pour se poser».

Sur les images publiées par Breaking Aviation News sur Twitter, plusieurs flashs de feu apparaissent près d’une turbine de l’avion.

Après l’atterrissage d’urgence, tous les passagers de ce vol ont été escortés et ramenés au terminal. Aucune personne n’est blessée, a déclaré la compagnie aérienne sur Twitter. L’aéronef a été contrôlé après l’incident et fait actuellement l’objet de travaux de maintenance, a-t-elle ajouté.

​Le vol a été décalé de plusieurs heures. Les passagers qui n’ont pas pu prendre le vol de remplacement seront remboursés, a indiqué Swoop.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
collision, atterrissage d'urgence, aéroport, avion, flash, oies, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook