Ecoutez Radio Sputnik
    Pamela Anderson

    Pamela Anderson demande à Trudeau de servir des repas végétaliens aux détenus pour aider la planète

    © Sputnik . Maxim Blinov
    Canada
    URL courte
    9816
    S'abonner

    L'ancienne vedette d’Alerte à Malibu a exhorté le Premier ministre canadien à faire servir des repas sans viande ni lait dans les prisons pour aider la planète et faire des économies. Selon elle, les haricots, pâtes, fruits et légumes contiennent tous les éléments nutritifs essentiels.

    Pamela Anderson a adressé à Justin Trudeau une lettre lui demandant d’exclure la viande et les produits laitiers des menus des prisons pour améliorer la santé des détenus et économiser l'argent des contribuables. Elle dit espérer que le Canada adoptera ce qu'elle qualifie de «moyen simple mais efficace de réduire les coûts et améliorer la vie», rapporte la presse canadienne.

    Ainsi, l’actrice propose de servir aux détenus canadiens des repas végétaliens à base de lentilles, riz, haricots, pâtes, fruits et légumes, qu'elle considère comme sources de tous les éléments nutritifs essentiels et qui ne coûteraient qu'«une fraction du coût des viandes et des fromages». Qui plus est, la plupart des ingrédients végétaliens n'ont pas besoin d'être réfrigérés.

    Le Service correctionnel du Canada a récemment constaté pour sa part que la nourriture offerte aux détenus était «suffisante en qualité et en quantité» et conforme au Guide alimentaire canadien, indiquent les médias.

    Manger moins de viande pour aider la planète

    Pamela Anderson cite à l’appui de sa proposition le rapport scientifique des Nations unies affirmant qu’il est possible de ralentir les changements climatiques en modifiant son alimentation, notamment en mangeant moins de viande.

    La presse rappelle qu’il y a quatre ans, Pamela Anderson s'était rendue en Arizona pour servir des repas végétariens aux quelque 8.000 détenus de la prison du comté de Maricopa. L’actrice affirme que la prison a réduit ses coûts de 273.000 dollars (environ 245.500 euros) lorsqu'elle est passée aux repas végétariens et fait remarquer que les économies pourraient être encore plus importantes pour les quelque 40.000 personnes incarcérées au Canada.

    Pamela Anderson a été nommée en décembre dernier «personnalité de l’année 2018» par l’association PETA (Pour une éthique dans le traitement des animaux) pour récompenser son engagement pour la cause animale.

    Tags:
    traitement, animaux, PETA, fromages, lait, viande, Arizona, menu, Canada, prison, détenus, économie, haricots, riz, fruits, légumes, premier ministre, Malibu, Justin Trudeau, Pamela Anderson
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik