Canada
URL courte
31037
S'abonner

Un groupe de voyageurs, de retour au Québec le 1er janvier, n’a pas déclaré des produits de luxe achetés à l’étranger. Ils ont été lourdement sanctionnés par les douaniers canadiens : 15.000 dollars CA de pénalités.

Ces voyageurs ont plutôt mal commencé l’année 2020 en passant devant la douane canadienne pour rentrer au Québec, mercredi 1er janvier. Ils ont en effet omis de déclarer des biens de luxe rapportés de leur séjour à l’étranger et ont dû payer un montant de 15.000 dollars canadiens (10.340 euros) pour pouvoir les récupérer.

La branche québécoise de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a publié l’information sur Twitter. La valeur des biens non déclarés s’élèverait à plus de 36.000 dollars CA (24.000 euros). Sur le site de l’Agence, il est bien précisé que toutes les marchandises qui proviennent de l’étranger doivent être déclarées, qu’elles aient été achetées ou reçues en cadeau.

En cas d’omission dans la déclaration, «une pénalité se situant entre 25 et 70% de la valeur des biens saisis» peut être appliquée, a précisé l’ASFC, citée par les médias québécois. La taxe applicable sur de tels produits aurait été bien moins élevée que l’amende, a-t-elle ajouté. Elle n’a pas précisé le nombre de voyageurs ni leur nationalité.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
déclaration, Canada, Québec, frontière, voyages, produit de luxe, pénalités, amende, douane
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook