Canada
URL courte
519
S'abonner

Environ 200 véhicules se sont encastrés les uns dans les autres à cause d’un blizzard, mercredi 19 février sur l’autoroute 15 à hauteur de La Prairie, en banlieue de Montréal au Québec. Le carambolage a causé la mort de deux personnes et il y aurait au moins 60 blessés.

Mercredi 19 février, un carambolage monstre s’est très rapidement formé sur l’autoroute 15 au Québec, à hauteur de la municipalité de La Prairie, en banlieue de Montréal. Les médias locaux font état de 200 véhicules impliqués et deux morts ont été confirmés par la Sûreté du Québec (SQ). Radio Canada a précisé qu’au moins 60 personnes ont été blessées, dont 20 graves, et 150 évacuées.

Les faits se sont produits vers 12h30, heure locale. Il a fallu une dizaine d’heures pour que tous les véhicules encastrés soient retirés de la voie rapide, qui était à nouveau accessible vers 23 heures. L’accident a nécessité l’intervention de nombreux véhicules de secours, ambulanciers et pompiers. Les blessés ont été transportés d’urgence vers trois hôpitaux.

Une route dangereuse

C’est un blizzard qui aurait entraîné une visibilité nulle dans ce secteur, provoquant cette collision multiple sur environ un kilomètre. L’opération d’évacuation était particulièrement dangereuse, un camion-citerne ayant déversé du diesel sur la route. Les pompiers craignaient une explosion à tout moment.

Des dizaines de personnes s’étaient retrouvées coincées dans leurs véhicules lourdement endommagés. Un bus scolaire se trouvait également sur les lieux, mais aucun de ses passagers n’a été blessé. Une fois libérées, les victimes ont été emmenées dans un centre communautaire et triées selon leur état de santé, a relaté Radio Canada. De la nourriture, des boissons et des couvertures leur ont été apportées.

Selon le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, ce tronçon n’est pas jugé «accidentogène», malgré la présence du fleuve Saint-Laurent à proximité d’où proviennent régulièrement des vents violents. Le maire de La Prairie a cependant répliqué en expliquant que la surélévation de l’autoroute, après des travaux au début des années 2000, avait créé un «effet de tremplin» qui entraîne des projections de neige à hauteur des parebrises.

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
accident de la route, tempête de neige, Montréal, Canada, carambolage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook