Canada
URL courte
2621
S'abonner

Un responsable de la police canadienne a fait savoir que la pire fusillade de l’histoire du pays avait éclaté suite à une dispute entre le tireur et sa petite amie, qui a survécu à l'attaque, selon l’Associated Press.

Un fonctionnaire de police canadien a confirmé jeudi 23 avril à l'Associated Press sous couvert d’anonymat que la tuerie en Nouvelle-Écosse survenue dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 avril avait été provoquée par une dispute impliquant le couple du tireur.

Le responsable a ajouté que plus de détails seraient fournis lors d'une conférence de presse vendredi.

Le tireur a agi seul

Selon la police, Gabriel Wortman, 51 ans, a agi seul lors de la fusillade dans laquelle 22 personnes ont trouvé la mort dans le nord et le centre de la Nouvelle-Écosse. Au total, il y a eu 16 scènes de crime dans cinq collectivités rurales différentes.

Le tireur était un prothésiste dentaire, selon les médias. Il a été abattu dimanche en fin de matinée à l'issue d'une vaste chasse à l'homme dans toute la province.

Une policière a été tuée, dans des circonstances qui n'ont pas été précisées, et un autre policier a été blessé.

Lire aussi:

Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
Un avion militaire s'écrase dans une zone résidentielle au Texas - images
La lettre envoyée par Darmanin à la maison d’édition Nawa
Tags:
Nouvelle-Ecosse, tuerie, causes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook