Canada
URL courte
Par
4819
S'abonner

À en croire les médecins, le sommeil diurne est bon pour la santé et, si vous en avez besoin il ne faut pas s’en priver. Il semble que ce conducteur canadien ait pris cette recommandation au pied de la lettre, sinon comment expliquer sa sieste au volant d’une voiture qui roulait à plus de 140 km/h?

Après un enquête approfondie, l’accusation de conduite dangereuse a été portée contre un automobiliste canadien de 20 ans qui faisait une sieste alors que sa voiture, de marque Tesla Model S 2019, roulait à pleine vitesse sur une route de l’Alberta, rapporte Radio-Canada.

​L’homme a été interpellé le 9 juillet mais ce n’est que maintenant que les détails de cette histoire sont connus.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a expliqué que la voiture roulait à plus de 140 km/h tandis que les deux sièges avant, tous deux occupés, étaient inclinés vers l’arrière.

Dans le même temps, la GRC n’exclue pas que le système de pilotage automatique de la voiture ait été modifié car d’habitude le conducteur ne peut lâcher le volant que pour de très courtes périodes de temps.

Accusé d’excès de vitesse et de conduite dangereuse, le conducteur de la Tesla doit comparaître devant le tribunal au mois de décembre.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
Canada, santé, vitesse, Tesla
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook