Canada
URL courte
Par
36669
S'abonner

Le Québec demeure sous le choc après l'attaque meurtrière à l'arme blanche perpétrée le 31 octobre par un individu «en tenue médiévale». Selon les premières annonces de la police, il s’agit d’un jeune homme de 24 ans atteint de troubles mentaux qui voulait «faire le plus de victimes possible».

Le soir d’Halloween, le 31 octobre, un homme vêtu d'un costume médiéval avec un sabre japonais à la main a ciblé des victimes de façon aléatoire dans le Vieux-Port. Il a tué deux personnes et en a blessées cinq, dont deux Français, installés au Québec depuis quelques années.

Il est accusé de meurtre prémédité et de tentative de meurtre et a comparu le lendemain au Palais de justice par visioconférence. La résidence du suspect a été perquisitionnée par la police.

Profil de l’assaillant

Selon des informations de la police locale, Carl Girouard, 24 ans, qui habite sur la Rive-Nord de Montréal, a des problèmes de santé mentale connus et avait déjà menacé de tuer des personnes, il y a cinq ans.

Aucune demande d'examen psychiatrique sur l'aptitude à comparaître n'a été faite.

«Le geste du suspect était prémédité», a déclaré le directeur du service de la police de la ville, Robert Pigeon, lors d'une conférence de presse. Carl Girouard avait «l'intention de faire le plus de victimes possible», mais n’était a priori pas «associé à un groupe terroriste», a annoncé la police lors d’une conférence de presse.

L’attaque commentée par les autorités

«J’ai le cœur brisé pour les proches des deux personnes tuées dans cette horrible attaque», a réagi le Premier ministre du pays Justin Trudeau.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a dénoncé lors de la conférence de presse de la police un drame «hallucinant, terrifiant», qui «dépasse l’entendement».

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
Québec, Canada, sabre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook