Canada
URL courte
Par
19445
S'abonner

Deux églises situées dans la province canadienne de l’Ontario ont brûlé pendant la nuit dans des circonstances «suspectes». La police affirme qu'aucune blessure n'a été signalée, mais a appelé le bureau du commissaire des incendies de l'Ontario pour l'aider à enquêter.

Dans le sud-ouest de l'Ontario, deux églises, se trouvant à environ 10 minutes l'une de l'autre, ont pris feu pendant la nuit du 1er au 2 novembre.

«Nous en sommes encore aux étapes préliminaires des deux enquêtes, nous suivons donc toutes les pistes, mais il est évidemment très suspect que deux églises à proximité aient pris feu à peu près au même moment», a déclaré un porte-parole de la police régionale.

Déroulement de cette nuit agitée

Selon la radio CBC, les équipes d'urgence locales ont répondu à un incendie s’étant déclaré dans la South Caradoc United Church de Strathroy-Caradoc peu après minuit dimanche. Un autre incendie a été signalé vers 6 heures du matin à environ 10 kilomètres de là dans l’église anglicane St. Andrew’s.

«Nos genoux se sont affaiblis et nous sommes allés là-bas, nous sommes restés là et avons pleuré», a raconté à CVTNews la paroissienne Frances Kilbourne.

«Le service pompiers incendie a travaillé sans relâche pour éteindre cet incendie, mais malheureusement, le bâtiment est considéré comme une perte totale», a déclaré la police, se référant aux constations de l’église anglicane.

La première église a également subi des dommages graves.

La police n'exclut pas un incendie délibéré des églises, aucune victime n'a été signalée. Elle a appelé le bureau du commissaire des incendies de l'Ontario pour l'aider à enquêter.

Les églises sont situées à sept kilomètres l'une de l'autre, note le média.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
suspect, Canada, Ontario, église
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook