Canada
URL courte
Par
10337
S'abonner

Justin Trudeau a été la cible de critiques sur les réseaux sociaux après qu’il a désigné le week-end de Pâques tout simplement par un «long week-end» sans mentionner par son nom la célébration la plus importante pour les chrétiens.

En ce week-end pascal terni par le Covid-19, le Premier ministre canadien a suscité la polémique après avoir omis de mentionner l’événement religieux dans son adresse sur son compte Twitter:

«C’est le début d’une longue fin de semaine, et je sais que, pour bien des gens, c’est une occasion de passer du temps en famille. Mais en raison de la hausse du nombre de cas de COVID-19 partout au pays, on va devoir faire les choses différemment encore cette année», a-t-il tweeté, avant de conclure que les célébrations de l'année prochaine seraient «plus joyeuses».

​Bien que son tweet ait collecté des milliers de «j’aime», de nombreux internautes lui ont reproché d’avoir soigneusement évité de mentionner Pâques, comme il avait fait pour d'autres événements religieux.

«Vous pouvez penser que c'est Pâques. Justin Trudeau appelle cela une "longue fin de semaine". Il n'y a pas de fête pour les autres religions trop obscures pour qu'il les mentionne par leur nom. Mais il a toujours eu une tendance anti-chrétienne. Comme son père», lance Ezra Levant, personnalité médiatique et partisan d'extrême-droite au Canada.
​«Puisque notre premier ministre ne peut pas le dire pour les Canadiens, je suppose que je le ferai. J'aimerais souhaiter à tous de joyeuses Pâques!», écrit un autre utilisateur.

​D'autres se sont demandé pourquoi M.Trudeau et d'autres membres de son gouvernement «tweet[ai]ent toujours les événements spéciaux du calendrier religieux comme Passover, Ramadan et le Nouvel An chinois», mais avaient «un problème avec Pâques».

​«C'est Pâques, espèce d’ahuri. Reconnaissez-le pour sa signification religieuse, comme vous le faites pour toutes les autres religions. Ou peut-être que les chrétiens ne méritent pas le même traitement?»
​«Je suis très déçue que notre Premier ministre canadien reconnaisse d'autres fêtes religieuses et choisisse d'être politiquement correct pour les fêtes chrétiennes. C'est le week-end de Pâques, la plus grande fête chrétienne. Pâques n'est pas seulement un long week-end, s'il vous plaît, adoptez le principe de l'inclusion», appelle une autre Internaute.

​Plusieurs utilisateurs ont cependant avancé que M.Trudeau ne cherchait pas nécessairement à éviter le mot. Par ailleurs, le Premier ministre a plus tard publié une adresse vidéo où il souhaite de joyeuses Pâques à tous les chrétiens.

​Accusé d’appropriation culturelle

Le Premier ministre canadien avait déjà été critiqué pour appropriation culturelle. Avant qu’il ne se lance en politique, il est apparu déguisé en Aladin avec le visage bruni au maquillage pour une soirée à thème. Une photo avait été publiée par le magazine Time en 2019 et le chef du Parti libéral avait dû présenter ses excuses pour cet épisode datant de 2001.

En 2018, alors qu’il visitait l’Inde avec sa famille, tous avaient revêtu des vêtements traditionnels indiens, provoquant un scandale. Il lui avait alors également été reproché de faire de l'appropriation culturelle et de se donner en spectacle.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
Canada, chrétiens, festivités, Pâques, Justin Trudeau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook