Ecoutez Radio Sputnik
    Caricatures

    Attitude changée

    Caricatures
    URL courte
    Attaque chimique de Khan Cheikhoun (avril 2017) (97)
    0 716

    Habituellement mesurée au sujet du président syrien Bachar al-Assad, l'administration américaine a clairement durci son discours pour l'accuser de l'attaque chimique présumée à Khan Cheikhoun, dans la province d'Idleb au nord de la Syrie.

    Attaque chimique en Syrie: Donald Trump accuse Bachar al-Assad

    Les faucons de Washington exigent de la Maison blanche qu'elle engage des actions fermes contre Damas, allant jusqu'à une intervention militaire.

    Le locataire de la Maison blanche a accusé le dirigeant syrien d'être responsable de la mort de civils — dont des enfants — dans l'attaque de Khan Cheikhoun,. Il n'a pas répondu ouvertement à la question de savoir s'il était prêt à utiliser la force militaire contre Bachar al-Assad mais a déclaré être "très souple" et que sa position "concernant la Syrie et Assad avait significativement changé". "L'attaque d'hier contre des enfants m'a particulièrement affecté. C'est inadmissible, la situation ne peut pas être pire", a-t-il indiqué. Et de conclure: "C'est désormais ma responsabilité".

    Dossier:
    Attaque chimique de Khan Cheikhoun (avril 2017) (97)

    Lire aussi:

    Washington accuse Assad de préparer une nouvelle attaque chimique
    Le Kremlin désapprouve l’accusation de Washington concernant «l’attaque chimique» de Damas
    Représentant russe à l'OIAC: une enquête sur Khan Cheikhoun n'intéresse pas l'Occident
    Tags:
    Donald Trump, Bachar el-Assad
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de caricatures