Ecoutez Radio Sputnik
    Caricatures

    Trump veut monnayer la présence américaine en Syrie

    Caricatures
    URL courte
    7521

    Si la mission américaine en Syrie touche à sa fin, Washington ne s’empresse pas de retirer ses troupes et semble même envisager la possibilité d’y rester à la demande de ses alliés saoudiens. Et cela en échange d’une somme rondelette…

    Trump veut monnayer la présence américaine en Syrie

    Si Riyad voulait voir les États-Unis maintenir leur présence militaire sur le sol syrien, les Saoudiens devraient être prêts à payer, a déclaré mardi Donald Trump lors d'une conférence de presse à Washington avec ses trois homologues des pays baltes.

    Lire aussi:

    Qui paie commande la musique: Trump propose aux Saoudiens de payer la présence US en Syrie
    Riyad déjoue un attentat contre son ministère de la Défense, deux kamikazes arrêtés
    Qui paiera pour la guerre en Syrie? Le golfe Persique perplexe
    Tags:
    dollar US, présence militaire, Donald Trump, États-Unis, Syrie, Riyad
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de caricatures

    • Les Etats-Unis se retirent du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu
      Dernière mise à jour: 14:59 20.06.2018
      14:59 20.06.2018

      Les États-Unis se retirent du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu

      Les États-Unis ont annoncé leur retrait du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu. Selon la représentante permanente des États-Unis à l’Onu Nikki Haley, Washington poursuivrait la lutte pour les droits de l’Homme en dehors du conseil.

    • Les États-Unis privent la Turquie de leurs F-35 suite à l'achat de S-400 russes
      Dernière mise à jour: 19:00 19.06.2018
      19:00 19.06.2018

      Les USA privent la Turquie de leurs F-35 suite à l'achat de S-400 russes

      Suite à la décision ferme d'Ankara d'acheter les systèmes de missiles sol-air russes S-400, le Pentagone décide de se venger, refusant à la Turquie sa participation à la fabrication des F-35.

    • Macron apprendra à l'UE à parler français.
      Dernière mise à jour: 13:50 15.06.2018
      13:50 15.06.2018

      Macron apprendra à l'UE à parler français

      L’anglais est de loin la principale langue étrangère enseignée dans l'UE, selon les statistiques officielles, mais le Président français compterait bien faire évoluer la situation. The Wall Street Journal écrit en effet qu’Emmanuel Macron projette de «rendre le français de nouveau grand» au sein de l’UE.

    • Après le sommet Kim-Trump
      Dernière mise à jour: 15:00 14.06.2018
      15:00 14.06.2018

      Après le sommet Kim-Trump

      Des élus norvégiens ont trouvé que la contribution du Président américain à l’obtention d’un accord sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne était digne du prix Nobel de la paix, selon la télévision publique norvégienne NRK.