Ecoutez Radio Sputnik
    Caricatures

    Le dollar aboie, la monnaie nationale passe

    Caricatures
    URL courte
    0 120

    Washington, pour diverses raisons, a imposé des sanctions contre la Russie et l’Iran et menace désormais la Turquie, son partenaire au sein de l’Otan. Dans le même temps, parmi ces trois pays, c'est Téhéran qui a la plus grande expérience historique des sanctions.

    Le dollar aboie, la monnaie nationale passe

    Donald Trump a annoncé le 10 août une hausse des taxes à l'importation sur l'acier et l'aluminium turcs, désormais respectivement de 50% et 20%, notant que les relations entre les États-Unis et la Turquie, alliés au sein de l'Otan, n'étaient «pas bonnes en ce moment».

    Face à cette déroute, le Président Erdogan, qui fait face à l'un de ses plus difficiles défis économiques depuis son arrivée au pouvoir en 2003, a appelé ses concitoyens à la «lutte nationale» et à changer leurs devises étrangères pour soutenir leur monnaie.

     

    Lire aussi:

    Sanctions US contre la Turquie: Erdogan contre-attaque
    La stabilité de l'économie turque importante pour la France, selon Macron cité par Ankara
    Après la salve américaine, Ankara veut renoncer au dollar dans ses échanges avec Moscou
    Tags:
    sanctions, Iran, Russie, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de caricatures