Ecoutez Radio Sputnik
    Caricatures

    Bolton aurait interdit à Trump d’établir le dialogue avec le Venezuela

    Caricatures
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (116)
    4327

    C'est John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, qui a interdit tout contact entre l'administration de Donald Trump et le gouvernement vénézuélien, a affirmé Nicolas Maduro dans une interview exclusive à Sputnik, soulignant qu'à un moment donné il semblait que «la porte allait s'ouvrir».

    Bolton aurait interdit à Trump d’établir le dialogue avec le Venezuela

    Le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, John Bolton, a interdit d'établir des contacts entre l'administration de Donald Trump et le gouvernement vénézuélien, a affirmé Nicolas Maduro dans une interview exclusive à Sputnik.

    Le Président vénézuélien a indiqué dans ce contexte qu'il avait essayé pendant un certain temps de prendre contact avec le gouvernement américain, mais en vain.

    «Pendant toutes ces années, j'ai fait des tentatives — personnelles, en envoyant des messages qui sont parvenus à Trump, en public et via les médias — pour établir avec le gouvernement états-unien la communication, le respect, le dialogue, malgré les désaccords politiques, culturels et idéologiques, malgré des traits nationaux si différents entre Donald Trump et Nicolas Maduro. Il semblait que l'opportunité était apparue et que la porte allait s'ouvrir», a-t-il déclaré.

    Toutefois, le conseiller à la sécurité nationale de l'administration américaine John «Bolton a interdit à Trump d'engager le dialogue», a souligné Nicolas Maduro.

    «Je dispose d'informations prouvant qu'il l'a interdit», a-t-il affirmé.

    L'opposant Juan Guaido, renvoyé le mardi 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé mercredi «Président en exercice» du pays et a prêté serment dans la rue.

    Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec ce pays le 23 janvier.

    La Russie a «estimé indispensable de surmonter les différends existant au sein de la société vénézuélienne par le dialogue», tout en apportant son soutien au Président élu, Nicolas Maduro.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (116)

    Lire aussi:

    L’armée vénézuélienne et la Russie forcent Guaido «à passer à la défensive», selon le NYT
    Nicolas Maduro parle de sa rencontre avec Juan Guaido le 22 janvier
    Juan Guaido annonce sa prise de contrôle des actifs vénézuéliens à l'étranger
    Tags:
    prestation de serment, communication, respect, différend, relations diplomatiques, dialogue, interview, coup d'Etat, Sputnik, Juan Guaido, John Bolton, Donald Trump, Nicolas Maduro, Venezuela, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de caricatures

    • Les États-Unis essaieraient de débaucher l'armée vénézuélienne
      Dernière mise à jour: 16:46 14.02.2019
      16:46 14.02.2019

      Les États-Unis essaieraient de débaucher l'armée vénézuélienne

      De plus en plus d'indices laissent à croire qu'un coup d'État militaire au Venezuela devient l’une des priorités des États-Unis, a déclaré ce jeudi le ministère russe des Affaires étrangères par la voix de sa porte-parole, Maria Zakharova.

    • Isolé par ses voisins du golfe, le Qatar mise sur ses relations avec Paris
      Dernière mise à jour: 16:41 11.02.2019
      16:41 11.02.2019

      Isolé par ses voisins du golfe, le Qatar mise sur ses relations avec Paris

      Quelques jours après avoir réceptionné son premier Rafale commandé à la France, le ministre de la Défense qatari a rencontré à Doha son homologue française pour discuter des liens entre les deux pays, selon QNA.

    • «Message» pour Moscou
      Dernière mise à jour: 16:48 08.02.2019
      16:48 08.02.2019

      «Message» pour Moscou

      La récente simulation de frappe nucléaire réalisée par les forces armées françaises constitue un message adressé aux autorités russes, selon la chaîne Fox News. Moscou avait déjà réagi en indiquant que ce type d’exercice était absolument normal.

    • «La récréation est finie»
      Dernière mise à jour: 15:36 08.02.2019
      15:36 08.02.2019

      «La récréation est finie»

      Une rencontre mardi en France du vice-premier ministre italien Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles, avec des Gilets jaunes a été pour Paris la «provocation» de trop dans des relations déjà très tendues ces derniers mois. Suite à ces «attaques sans précédent», la France a rappelé son ambassadeur en Italie.