Caricatures

Les enseignants enfonceraient-ils la «porte ouverte» de Blanquer?

Caricatures
URL courte
Par
0 70
S'abonner

Le mouvement contre la réforme du bac «manquait de sens», a affirmé Jean-Michel Blanquer, soulignant que sa porte «n’a jamais été fermée». Une porte qui est devenue l’attraction des internautes et de Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, qui a illustré sa vision des propos du ministre.

Les enseignants enfonceraient-ils la «porte ouverte» de Blanquer?

Le ministre français de l’Éducation a tenu à souligner lors d’un point de presse à Lormont, où il a d’ailleurs copieusement été sifflé par des enseignants à son arrivée, qu’il était toujours ouvert à la discussion sur la réforme du bac.

«Il n’y a pas de porte fermée, elle n'a d’ailleurs jamais été fermée, c'est pourquoi ce mouvement de grève manquait de sens, puisque c’était pour me faire ouvrir une porte qui était déjà ouverte», a-t-il lancé.

Des internautes ont saisi la perche pour tourner en dérision les propos du ministre. D’après de nombreux tweets, soit les clés de la #PorteDeBlanquer sont perdues soit ce n’est pas une porte, mais un mur.

Lire aussi:

Crash en Afghanistan: l’avion pourrait appartenir à l'Armée de l'air US - vidéo
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
«Espérer un coronavirus» qui toucherait «les plus de 70 ans»: un député LREM dérape – vidéo
Tags:
Baccalauréat, éducation, France, Jean-Michel Blanquer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

Plus de caricatures