Caricatures

Sortez couverts! La syphilis fait un retour inquiétant en Europe

Caricatures
URL courte
Par
21310
S'abonner

Les cas de syphilis ont bondi de manière spectaculaire en Europe. En 2017, 33.000 nouveaux cas ont été recensés, soit une hausse de 70% par rapport à 2010. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, donne quelques conseils pour éviter la contagion.

Sortez couverts! La syphilis fait un retour inquiétant en Europe

On l’avait presque oubliée. Surnommée notamment «mal de Naples» ou «mal français», la syphilis, découverte au XVe siècle, fait son grand retour en Europe. Entre 2007 et 2017, 260.000 cas ont été recensés, selon les chiffres publiés le 12 juillet par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Par ailleurs, 33.000 nouveaux cas ont été enregistrés en 2017, soit une hausse de 70% par rapport à 2010. La France, quant à elle, n’est pas épargnée puisque le nombre de cas a triplé pour atteindre 1.748 nouvelles transmissions en 2017. Des chiffres inquiétants car, depuis le début des années 2000, ces chiffres dépassent ceux du VIH.

Pour Andrew Amato-Gauci, expert de l'ECDC sur les infections sexuellement transmissibles, cette recrudescence s’explique par «le résultat de plusieurs facteurs, tels que les rapports sexuels sans préservatifs et les multiples partenaires sexuels, associés à une peur moindre de contracter le VIH.»

La syphilis est une infection sexuellement transmissible. Le port de préservatifs est la seule protection réellement efficace.

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
Europe, syphilis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures