Caricatures

Fabrice Luchini: le XVIIIe arrondissement est «d’une saleté sublime, comme une ville du Moyen-Orient»

Caricatures
URL courte
Par
97514
S'abonner

Dans une interview pour le JDD et Le Figaro, Fabrice Luchini a vivement critiqué la politique d’Anne Hidalgo. Pour l’acteur, Paris est un enfer pour les automobilistes, sans parler de la saleté de certains arrondissements. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, s’amuse des déclarations de l’acteur.

Fabrice Luchini: le XVIIIe arrondissement est «d’une saleté sublime, comme une ville du Moyen-Orient»

Anne Hidalgo doit avoir les oreilles qui sifflent. Dans une interview pour le JDD et Le Figaro, l’acteur Fabrice Luchini a étrillé la politique d’Anne Hidalgo. Selon lui, la maire de Paris a réussi «à éteindre 1,5 million d’automobilistes, réduits en agneaux qui n’avancent plus.»

«L’homme à la voiture désormais a peur, les rares fois où il avance. Il se dit qu’il peut écraser deux piétons, cinq trottinettes et une dizaine de vélos. L’homme à la voiture a été émasculé […] Il est éteint socialement, psychiquement, spirituellement. On l’a écrabouillé.»

Si l’acteur dénonce la politique visant les automobilistes de l’édile de la capitale, il fustige également la saleté de certains arrondissements parisiens.

«Je vis dans le XVIIIe. C’est d’une saleté sublime, comme une ville du Moyen-Orient. Roland Barthes écrivait: “Je n’aime une ville que quand elle est habitable.” Mme Hidalgo a réussi à faire de Paris une ville qui n’est absolument plus habitable pour n’être plus que visitable. Mais elle va être réélue, car ça plaît aux bobos. Je dis bravo!»

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Tags:
Anne Hidalgo, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

Plus de caricatures