Caricatures

Allongement du congé pour le deuil parental: le gouvernement manque-t-il d’humanité?

Caricatures
URL courte
Par
3115
S'abonner

Après le refus de voter en faveur de l’allongement du congé pour deuil parental, le gouvernement a indigné les Français. Si bien que le Président de la République et le MEDEF ont suggéré aux députés LREM de revoter. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, ironise sur le manque d’humanité du gouvernement.

Allongement du congé pour le deuil parental: la macronie manque-t-elle d’humanité?

Un tollé. Suite au rejet de la proposition d’un élu UDI-Agir qui visait à étendre de 5 à 12 jours les congés pour les salariés confrontés au deuil d’un enfant, les députés de la République en marche ont choqué les Français. Chose assez rare pour être soulignée, c’est le MEDEF, par la voix de son président, Geoffroy Roux de Bézieux, qui a demandé un nouveau vote en faveur des douze jours de congés. Une position partagée par le Président de la République. En effet, selon l’Élysée, Emmanuel Macron a intimé son gouvernement de «faire preuve d’humanité».

Sur BFMTV, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a tenté d’expliquer l’origine du couac:

«Le projet de loi tel qu’il était rédigé ne clarifiait pas comment c’était financé, solidarité nationale ou entreprise», ajoutant: «on va recevoir les partenaires sociaux, les parlementaires pour trouver la solution.»

Muriel Pénicaud a tenu également à dénoncer les critiques sur le manque d’humanité du gouvernement, qui la «blessent beaucoup».

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
France, La République en Marche! (LREM), Geoffroy Roux de Bézieux,, gouvernement, Muriel Pénicaud, Emmanuel Macron, enfants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures