Caricatures

Jean-Luc Mélenchon: le 49-3 symbolise «les pulsions totalitaires» du gouvernement

Caricatures
URL courte
Par
2710
S'abonner

Édouard Philippe a dégainé l’article 49-3 de la Constitution, samedi 29 février. Si le secrétaire d’État Laurent Pietraszewski explique que ce n’est pas un passage en force pour la réforme des retraites, Jean-Luc Mélenchon dénonce les «pulsions totalitaires» du gouvernement. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, illustre l’action de l’exécutif.

Jean-Luc Mélenchon: le 49-3 symbolise «les pulsions totalitaires» du gouvernement
«Un 49-3 de rassemblement […] Notre texte reprend presque toutes les demandes de la majorité et aussi des amendements de l’opposition.»

Le secrétaire d’État, Laurent Pietraszewski, dans un entretien aux Échos, estime que le recours au 49-3, annoncé samedi 29 février par Édouard Philippe, n’est pas un passage en force. Dans les rangs de l’opposition, l’utilisation du 49-3 est au contraire dénoncée: c’est un révélateur des «pulsions totalitaires» du gouvernement, pour Jean-Luc Mélenchon (LFI) dans le JDD, ou le signe d’«un gouvernement qui préfère la brutalité au débat», pour Olivier Faure (PS) sur Twitter.

Si l’on pouvait s’attendre à des réactions négatives de la part de l’opposition, cette décision a également créé des remous au sein de LREM. Michel Amiel, sénateur des Bouches-du-Rhône, a communiqué sa décision de quitter la République en marche. Selon lui, «il y a eu une succession de maladresses très, très défavorables à une action gouvernementale fluide» a-t-il expliqué dans les colonnes du Figaro.

«Le fin du fin, c’est le 49-3, un samedi soir en pleine période d’épidémie de coronavirus, presque en catimini […] à un moment donné, la forme est indissociable du fond, et ça crée un véritable malaise entre l’exécutif et les gens.»

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Tags:
Jean-Luc Mélenchon, Édouard Philippe, réforme des retraites, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures