Caricatures

Macron honore de Gaulle sur le site de la bataille de Montcornet, une «imposture abominable»

Caricatures
URL courte
Par
1814014
S'abonner

Emmanuel Macron s’est rendu dimanche 17 mai sur le site de la bataille de Montcornet pour commémorer ce moment historique où Charles de Gaulle s’est illustré en 1940. Une célébration qui n’a pas été du goût des gaullistes. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, revient sur cet évènement.

Macron honore de Gaulle sur le site de la bataille de Montcornet, une «imposture abominable»

Pour les hommes politiques se réclamant du gaullisme, l’hommage d’Emmanuel Macron au général de Gaulle sur le site de la bataille de Montcornet, dans l’Aisne, dimanche 17 mai, ne passe pas. À l’image de Nicolas Dupont-Aignan, pour qui il s’agit

d’une «imposture abominable qui ne peut que révolter tous ceux qui se sentent gaullistes profondément et qui partagent la certaine idée de la France qu’a toujours défendue le général de Gaulle», détaille-t-il à France info.

Pour d’autres personnalités politiques, cette succession de célébrations cache une manœuvre politique de la part d’Emmanuel Macron. C’est le cas de Christian Jacob, président des Républicains, qui estime que «personne n’est dupe […]. Beaucoup s’y sont déjà essayés… sans succès!» explique-t-il dans une interview donnée au Figaro. Sur Twitter, Stéphane Peu, député de Seine–Saint-Denis (PCF), a rappelé les différences entre l’ancien dirigeant et l’actuel chef de l’État:

«De Gaulle c’était, l’indépendance nationale, la planification, l’aménagement du territoire et l’économie mixte… Macron c’est… l’inverse.»

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
L’athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya reçoit un visa humanitaire de la Pologne
Tags:
France, Emmanuel Macron, Charles de Gaulle, Nicolas Dupont-Aignan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures