Caricatures

Un chauffeur du ministère des Armées roulerait... pour des trafiquants d'armes!

Caricatures
URL courte
Par
4278
S'abonner

Un chauffeur de Florence Parly, ainsi que deux sous-officiers ont été interpellés en janvier, soupçonnés de participer à un vaste réseau de trafic d'armes, révèle Mediapart.

Un chauffeur de Florence Parly mis en examen pour trafic d’armes

Voilà une bombe médiatique que la ministre des Armées n'a pas su déminer. Un de ses chauffeurs, ayant appartenu au service logistique de la Défense et habilité secret-défense, se retrouve mis en examen pour «acquisition, détention, cession et transport en réunion d’armes de catégories 1 et 3» et «association de malfaiteurs», selon Mediapart.

Au total, ce sont une tonne de munitions et plus de deux cents armes qui ont été saisies au travers de différentes perquisitions. Bien-sûr, ces dernières n'étaient pas destinées à nos militaires mais à des groupuscules d'ultradroite et à des narcotrafiquants.

La longue route du quinquennat est traversée par un embouteillage de polémiques et de couacs en tout genre... gare à la sortie de route pour l'exécutif!

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

Une figure des anti-restrictions trouve un «camp Covid secret» dans les Landes, la préfecture dément
Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Pass sanitaire dans les transports: entrée en vigueur «entre le 7 et le 10 août»
Tags:
France, Florence Parly
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures