Alexandre et Delia Romanes: en roulotte et sous le ciel du chapiteau!

Comment tu t’appelles?
URL courte
Par
0 131
S'abonner

Alexandre et Delia Romanes sont artistes et dirigent ensemble, comme on élève une famille, le Cirque Romanes, l'unique cirque tzigane au monde. Ces enfants de la balle témoignent sans cliché pour «Comment tu t'appelles».

Il ne quitte jamais son chapeau de romani boy, elle a le regard qui pétille et son sourire éclate en pépites d'or. Encore jeune fille, Delia Romanes s'enfuit de la Roumanie de Ceausescu. Alexandre Romanes est un enfant de la balle, lui aussi, il quitte sa grande famille, celle des Bouglione.

 

 

Tous deux se rencontrent à Paris, il est poète, elle fait la manche. Des années plus tard, à quelques dizaines de mètres de la Porte Maillot, dans le XVIe arrondissement de Paris, au milieu d'improbables roulottes, trône leur magique chapiteau: le Cirque Romanes.

Delia: «Quand on chante, c'est l'âme qui parle.»


Lui est écrivain et poète, elle est chanteuse et improvisatrice, avec lyrisme, Alexandre et Delia se livrent sans retenue au micro de «Comment tu t'appelles», l'émission de portraits décalés de Radio Sputnik.

Alexandre: «Notre culture tzigane ne peut pas vivre en dehors du nomadisme.»

 

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
roulottes, tzigane, chapiteau, cirque, tzigane, Delia Romanes, Alexandre Romanes, Roumanie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook