Ecoutez Radio Sputnik
    Comment tu t’appelles?

    Gilles de Maistre: «J'ai 15 ans et je décide du monde de demain!»

    Comment tu t’appelles?
    URL courte
    Maxime Mardoukhaev
    0 40

    Comme tous les grands, Gilles de Maistre est simple et élégant. Comme tous les grands, il est discret et généreux. C'est dans cet état d'esprit qu'il évoque «Mia et le lion blanc», son dernier film. Ce journaliste-humaniste-globe-trotter-grand reporter nous fait partager son espoir dans un monde meilleur.

    En trois semaines, l'histoire d'amitié et d'amour entre une jeune fille et un lion, «Mia et le lion blanc», le dernier film de Gilles de Maistre, passe haut la main la barre des 1.500 000 spectateurs en France.

    En toute simplicité, ce cinéaste hors-catégorie s'installe au micro de «Comment tu t'appelles» et nous emmène en détail dans l'histoire d'un tournage-conte-de-fées.
    Grand reporter, réalisateur et producteur de ses films, pour Gilles de Maistre, l'aventure c'est tous les jours et tous les jours, sans merci il livre un ultime combat. Un combat tendre et humain, puisque depuis plus de trente ans, il nous parle avec et au travers des yeux des enfants.


    «J'ai filmé beaucoup d'enfants qui souffrent, toute une vie: les enfants soldats, les enfants en prisons, les enfants au travail… les enfants qui ont le poids de ce que les adultes leur font subir, et aujourd'hui les enfants se lèvent partout pour changer les choses.»

     

     

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    Le préfet de Paris aurait demandé de démuseler les chiens d'attaque pour l'acte 24
    Les ouvriers travaillant à Notre-Dame ont gravement violé une interdiction explicite
    Tags:
    cinéma, reporter, aventure, cinéaste, enfants, Mia et le lion blanc, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik