Ecoutez Radio Sputnik
    Comment tu t’appelles?

    Alexandre Boisson: «On jette de l'huile sur notre société qui s'embrase»

    Comment tu t’appelles?
    URL courte
    Par
    2140
    S'abonner

    Une fois n'est pas coutume, c'est un coup de gueule qu'accueille le micro de «Comment tu t'appelles? ». Celui d'Alexandre Boisson, ancien garde du corps présidentiel, qui nous adresse un appel sans compromis à l'apaisement et à l'éveil des consciences.

    Chargé de la protection présidentielle sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, Alexandre Boisson a pu observer la politique de près avant de quitter ses fonctions en 2011, par conviction personnelle. Aujourd'hui membre actif de l'association SOS maires, il décrie les agissements d'une gouvernance qu'il juge déshumanisée et trop souvent court-termiste.

     

     

    Dans l'émission d'aujourd'hui, Alexandre Boisson nous donne les clés pour tenter de comprendre cet élan de révolte qui s'infuse bien au delà de nos frontières et des simples considérations économiques. Dérives sécuritaires, vivre-ensemble, devoir de mémoire, écologie, politique quantique et place de la femme sont au programme de cet entretien, sans langue de bois, teinté d'un espoir et d'une sincérité qui nous encourage, que notre veste soit fluo stabilo ou énarque anthracite, à faire preuve d'apaisement et de pragmatisme. Si un homme averti en vaut deux, aujourd'hui, Radio Sputnik gonfle les rangs.
    «On peut faire quelque chose de merveilleux de cet éveil des consciences. On peut sauver aujourd'hui même ce qui nous paraissait complètement condamné hier.»

     

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Tags:
    femmes, politique, écologie, vivre-ensemble, SOS maires, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Alexandre Boisson, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik