Pierre Spengler: Super producteur

Comment tu t’appelles?
URL courte
Par
0 0 0
S'abonner

Pour l’émission d’aujourd’hui, Comment tu t’appelles reçoit Pierre Spengler. Ce célèbre producteur a été aux manettes de films mythiques comme les Trois Mousquetaires, Underground, mais surtout les trois premiers Superman qui lui vaudront le surnom de «Super S ».

Comment tu t’appelles reçoit aujourd’hui le producteur Pierre Spengler. Celui qui se considère lui-même comme un Russe accueilli par la France revient avec nous sur son métier de producteur, ses débuts dans le métier, mais surtout sur l’histoire cachée derrière l’un de ses plus grands succès: La trilogie Superman.

Bien loin d’un apprentissage académique, c’est sur les plateaux et dans les studios de cinéma que Pierre Spengler apprend son métier de producteur. Il aborde avec nous ses débuts de modeste «stagiaire à tout faire» bringuebalé de service en service jusqu’à sa première production en solo, le film Kill! scénarisé par Romain Gary. Il s’attarde surtout, pour notre plus grand plaisir, sur les coulisses de la production des films Superman, qui graveront à jamais son nom dans le monde su septième art. Négociation des droits avec la maison d’édition DC Comics, déboires de scénaristes et réalisateurs… Une véritable plongée dans une partie méconnue et pourtant vitale du grand écran.

«Je crois que le cinéma, en tant que forme de spectacle narratif visionné sur un écran, a une forme d’avenir. Cependant, on est en train de voir une grosse augmentation des séries TV, de spectacle pour petit écran […] et on peut y faire de très bons films.»

Lire aussi:

Sang, sueur et larmes: des chercheurs désignent les ingrédients pour créer du béton sur Mars
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Contrôle de police à Stains: «J'ai cru que c'était des voleurs, des agresseurs», affirme le conducteur blessé par balles
Tags:
Pierre Spengler, producteur, film, mythes, cinéma
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook