Ecoutez Radio Sputnik
    Comment tu t’appelles?

    Denis Drummond: entrepreneur et poète, deux vies en une

    Comment tu t’appelles?
    URL courte
    Par
    0 30
    S'abonner

    Un grand PDG devenu poète et romancier, voilà un résumé qui ne manquerait pas d’inspirer quelques bons livres ou œuvres cinématographiques. C’est pourtant l’histoire bien réelle de Denis Drummond, qui nous abreuve de sa voix suave dans ce nouvel épisode de «Comment tu t’appelles?»

    N’en déplaise à certains, il existe ici bas des êtres qui semblent taillés pour faire de «grandes choses». Denis Drummond naît d’un père très écossais et d’une mère très courageuse. Ensemble, ils élèveront pas moins de six enfants.

    Non content d’avoir une enfance tout ce qu’il y a de plus heureuse, Denis s’avère aussi être l’un de ces enfants qui aiment apprendre. Études vastes et variées, cours du soir, curieux il se hisse naturellement sur les plus hautes marches de l’entreprise «Les Salins du Midi» dont il devient PDG pendant près de 10 ans.

    Mais l’histoire n’est pas assez belle… Amateur de poésie, qu’il pratique à ses heures, il rencontrera un beau jour le célèbre éditeur Edmond Charlot qui insufflera en lui l’envie de se faire publier. Acceptant de revenir sur tous ces passages de sa vie au micro de «Comment tu t’appelles?» Denis Drummond nous parlera aussi de la guerre, de toutes les guerres, qui fascinent son inspiration, et plus particulièrement de son dernier livre «La vie silencieuse de la guerre»: l’histoire d’un photographe de guerre, de sa disparition et de sa quête pour jeter à la face du monde, non pas les conséquences de la guerre, mais son vrai visage.

    «La guerre, me semble-t-il, est comme une membrane poreuse entre ce qu’il y a de pire chez l’homme et ce qu’il y a de meilleur.»

    Lire aussi:

    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    En continu: Un peu moins de 500.000 personnes ont manifesté en région pour ce 5 décembre, selon la police - images
    Tags:
    poésie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik