Valérie Thorin, journaliste malgré elle et femme au grand cœur

Comment tu t’appelles?
URL courte
Par
120
S'abonner

Voix douce et posée, réponses franches et enjouées, spécialiste de l’Afrique subsaharienne et aujourd’hui directrice d’antenne chez Fréquence Protestante, Valérie Thorin s’installe aujourd’hui derrière le micro de «Comment tu t’appelles?». Elle vient nous parler de sa vie, de radio et de son arrivée providentielle dans le journalisme.

Journaliste pendant plus de 10 ans pour le célèbre magazine panafricain Jeune Afrique, où elle devient spécialiste de l’Afrique subsaharienne, Valérie Thorin est surtout connue aujourd’hui pour sa casquette de directrice d’antenne de la radio francilienne «Fréquence Protestante».

Et avouons-le, des histoires comme celle de Valérie Thorin, on aimerait en entendre plus souvent. Jeune mariée puis jeune maman, Valérie se consacre entièrement pendant plus de huit ans aux bons soins de son mari artiste et à l’enfant qui naîtra de leur union. C’est avec une touchante sincérité qu’elle nous racontera alors comment elle tentera, après s’être séparée de son mari, de retrouver du travail en «bidouillant» son CV.

Comment rester de marbre devant ce compte de fées au cours duquel le PDG du magazine Jeune Afrique lui-même contactera cette jeune femme, alors sans ambition ni engagement particulier, si ce n’est celui de vouloir travailler, pour en faire une journaliste ayant travaillé dans les zones les plus dangereuses d’Afrique subsaharienne.

Elle abordera aussi avec nous sa condition de femme, son sens de l’éthique ainsi que celui de sa radio locale qui partage aujourd’hui sa fréquence avec Radio Notre-Dame, mais dont l’avenir digital annonce de nouvelles possibilités.

«Pendant très longtemps, dans la rédaction dans laquelle j’étais, j’étais la seule femme. […] Du coup, pour me démarquer de mes confrères, je me suis positionné sur des pays où ils n’allaient pas. Il me plaisait d’être une femme travaillant en Afrique subsaharienne, dans des pays agités. Ça me donnait une petite différence par rapport aux autres.»

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
Bakou «déterminé» à combattre jusqu'à ce que les Arméniens «se retirent» du Haut-Karabakh
Tags:
radio, Afrique centrale, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook