Gueorgui Pinkhassov, un œil parmi les grands

Comment tu t’appelles?
URL courte
Par
0 10
S'abonner

Le photographe Gueorgui Pinkhassov nous offre une plongée complète dans sa vie et nous embarque à travers les époques, les pays et des rencontres toutes plus prestigieuses les unes que les autres. «Comment tu t’appelles» vous convie à une échappée belle avec le seul photographe russe de l’agence Magnum.

Qu’il s’agisse de sa nationalité si particulière, de sa rencontre avec le grand réalisateur Andreï Tarkovski, qui l’invite à venir prendre des photos sur le tournage de son film, désormais culte, «Stalker», de ses premiers pas dans la photographie qu’il expérimentera pour montrer à ses amis les séquelles d’un séisme ou de son entrée chez Magnum Photo grâce à la recommandation du photographe brésilien Sebastião Salgado, tout dans le récit de Gueorgui Pinkhassov nous semble incroyable et superbe.

Seul photographe russe de la prestigieuse agence Magnum Photos, Gueorgui Pinkhassov retrace les grands moments de sa vie au micro de «Comment tu t’appelles? ».

Au delà d’une vie bien remplie, nous nous laissons surtout bercer par l’accent lancinant du photographe et découvrons, entre les lignes, des réflexions profondes sur l’art, la photographie, les étiquettes et l’inspiration au sens le plus général du terme.

Une émission à réécouter plusieurs fois pour en apprécier toute la saveur.

«Je suis contre le mot “style”. Quand on prononce ce mot “style”, on devient esclave. J’essaye toujours d’échapper à un style. C’est comme quand tu essayes de changer ton écriture parce que la police te cherche.»

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
L’Union américaine de géophysique s’excuse auprès des scientifiques russes
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
photographie, photographe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook