Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Le cinéma muet: de nouveau à la mode

    Culture
    URL courte
    0 2 0 0

    Le film muet "Le mensonge de Nina Pavlovna", tourné en 1929 par le réalisateur allemand Hans Schwartz, sera présenté ce week-end à Moscou, dans le cadre du Troisième festival du cinéma allemand.

    Le film muet "Le mensonge de Nina Pavlovna", tourné en 1929 par le réalisateur allemand Hans Schwartz, sera présenté ce week-end à Moscou, dans le cadre du Troisième festival du cinéma allemand.

    Le film sera accompagné de la musique classique exécutée par le trio d'Alexeï Zimmermann (piano, violon et percussions), écrivent les Novyé-Izvestia.

    Ces dernières années, il devient clair que tous les musiciens épris de liberté ne pourront être réconciliés avec le cinéma que par le biais, comme il y a cent ans, du Grand Muet. Voilà pourquoi sont de plus en plus populaires, dans les capitales culturelles mondiales, les séances accompagnés au piano ou à l'orchestre symphonique.

    Cet automne, par exemple, le groupe britannique culte Pet Shop Boys a présenté à Londres sa vision musicale de l'immortel "Cuirassier Potemikine", ayant joué des compositions spécialement écrites pendant la séance. Peu avant cela, à Saint-Pétersbourg, un immense écran a été installé sur la scène du théâtre Mariinski - là où on ne voyait jusque là que des opéras et des ballets - pour présenter en première le film américain K-19 sur un sous-marin russe. Les images ont été "commentées" par l'orchestre symphonique sous la direction de Valeri Guerguiev.

    Il va sans dire, le Bolchoï n'a pas pu résister lui non plus à la tentation d'une pareille expérience. Il n'y a pas longtemps, sur sa nouvelle scène, on présentait la version muette d' "Alexandre Nevski", sous l'accompagnement de l'Orchestre de la Radio de Berlin qui a exécuté la célèbre cantate de Sergueï Prokofiev.

    Mais, le cinéma avec la musique live n'est pas encore revenu dans les grandes salles de projection. Jusqu'ici, il est abrité par de petits locaux de clubs de jeunesse élitistes où s'entassent des dizaines de désireux de faire connaissance avec le Grand Muet. L'an dernier, à Moscou, a été montré à petit nombre de spectateurs le film de Dziga Vertov "L'Homme à l'appareil cinématographique" (1929) : la séance a été accompagnée par Cinematic Orchestra de Londres.

    Lire aussi:

    Mélomane? Un chien monte sur scène lors d’un concert de musique classique (vidéo)
    À Moscou, les spectateurs russes conquis par le film sur l’Opéra de Paris
    Première en 30 ans: un cinéma à Gaza rouvre ses portes le temps d'une soirée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik