Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Mikhaïl Chemiakine a présenté son nouveau spectacle

    Culture
    URL courte
    0 3 0 0
    MOSCOU, 16 mai - RIA Novosti. Dans le nouveau ballet inspiré de "Casse-Noisettes" de Hoffmann et présenté en première sous le titre de "Noix Miraculeuse" au Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, le décorateur Mikhaïl Chemiakine a introduit sur la scène des créatures peuplant le monde sous-marin, écrit le quotidien Kommersant.

    Le nouveau ballet est une version revue et complétée du spectacle en un acte qui avait inauguré il y a deux ans le 3e Festival de Ballet Mariinski. Paru alors sous le titre "La Princesse Pirlipat, ou la Noblesse punie", il n'avait pas été remarqué de la critique et avait très vite quitté la scène.

    Maintenant, le spectacle comprend deux actes. Le jeune chorégraphe Kirill Simonov qui avait mis en scène les danses de la Princesse Pirlipat a cédé la place au Bulgare Donvene Pandursdki.

    Le sujet reste le même, c'est l'histoire d'une famille de rats qui a mangé le saucisson royal, celui des parents de la princesse Pirlipat. Les rats ont été envoyés à la potence. Certains se sont cependant sauvés et ont transformé la princesse en guenon. Seule la Noix Krakatuk avait le pouvoir de rendre son aspect à la princesse.

    Le décor et les costumes réalisés par Chémiakine sont colorés plus généreusement et les personnages sont plus nombreux : outre les humains et les rats, le peintre introduit les oiseaux et les représentants de la faune sous-marine.

    Les scènes principales du nouveau ballet se déroulent dans le Royaume sous-marin abondant en créatures vertes très étranges.

    La danse de la Grenouille voluptueuse exécutée par Ekaterina Osmolkina met invariablement de l'animation dans la salle.

    Le rôle de la Princesse Pirlipat est un succès de Maïa Doumtchenko. Avant sa réincarnation terrifiante, elle exécute un solo tendre qui apporte dans l'action un tantinet de chagrin et de mélancolie. Dans le finale, déjà désensorcelée, elle tourne, avec son partenaire Merkouriev, dans une danse aérée, infailliblement applaudie.

    Lire aussi:

    Lorsque le monde du ballet a pour scène le palais souterrain du métro
    Pour la princesse Diana, son mariage avec Charles était le «pire jour de sa vie»
    Une princesse de Dubaï offre un million de dollars à un petit village français
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik