Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Festival de Berlin: la Russie présente un film sur les jeunes sans foyer

    Culture
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 7 février - RIA Novosti. Le film "Lovitor" de Farkhot Abdoullaïev représente la Russie au Festival de Berlin dans la section films pour enfants, a appris RIA Novosti mardi à l'Agence fédérale russe pour la culture et la cinématographie.

    "Lovitor" est un terme de cirque. Le travail de lovitor consiste à porter sur ses épaules une pyramide d'acrobates, a expliqué dans une interview à RIA-Novosti le réalisateur Farkhot Abdoullaïev. Dans notre histoire, c'est un adolescent orphelin de 15 ans accueilli par une troupe de lilliputiens dans un cirque ambulant, poursuit-il.

    Oleg Koulaïev, qui interprète le rôle principal, a eu pratiquement le même destin que le personnage qu'il incarne. Issu lui aussi d'une famille à problèmes, il s'est retrouvé par hasard dans un cirque, et il poursuit sa carrière d'acrobate avec succès. A l'heure actuelle, il travaille sous contrat en Allemagne, non loin de Berlin, a fait savoir le réalisateur.

    Dans le film "Lovitor", le héros principal tombe dans un milieu de jeunes vagabonds qui vivent dans un avion rouillé situé dans une décharge. Un ancien aviateur infirme et sa copine, eux aussi solitaires et rejetés, maternent les enfants délaissés.

    Selon Farkhot Abdoullaïev, l'histoire racontée dans le film est basée sur des faits réels. Le metteur en scène a observé de ses propres yeux la vie d'une commune de vagabonds à proximité de l'aéroport de Douchanbé (capitale du Tadjikistan).

    "Je n'aime pas les sujets inventés, dit le cinéaste. Peut-être parce que je suis historien-archéologue de formation. C'est aussi peut-être parce que précédemment, j'ai réalisé des documentaires, et que je suis convaincu que tout réalisateur doit commencer par les documentaires, qui aident à étudier et à comprendre la réalité. Mais essentiellement, je pense, parce que j'ai terminé mes études au VGIK (Institut national de cinématographie - ndlr) en tant que réalisateur de films de fiction sous la direction d'Igor Talankine (metteur en scène russe de renom - ndlr), qui nous a toujours répété que la vie et la réalité sociale étaient des choses primordiales".

    Aujourd'hui, les enfants sans foyer sont malheureusement une réalité. C'est un problème international sensible qui ne doit pas être passé sous silence, estime Farkhot Abdoullaïev.

    Lire aussi:

    À Moscou, les spectateurs russes conquis par le film sur l’Opéra de Paris
    Pendant ce temps là en Russie... un grand tigre de Sibérie se promène sur une plage
    Vladimir Poutine au centre d'un nouveau film d’Oliver Stone
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik