Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    La Russie restitue la bibliothèque du collège calviniste de Sarospatak à la Hongrie (officiel)

    Culture
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine a promulgué la loi sur la restitution de la bibliothèque du collège calviniste de Sarospatak à la Hongrie, rapporte mercredi le site Internet du président russe.

    134 ouvrages de la bibliothèque du collège calviniste de Sarospatak se trouvent actuellement à la Bibliothèque scientifique régionale de Nijni Novgorod.

    Les livres avaient été transférés en URSS par la 49e armée après la Seconde guerre mondiale, durant laquelle la Hongrie avait combattu aux côtés de l'Allemagne.

    En vertu de la législation russe, les objets d'art transférés sur le territoire de l'URSS pendant la Seconde Guerre mondiale et appartenant à l'Etat russe peuvent être rendus à leur pays d'origine dans quatre cas: si ces objets appartiennent à des victimes de l'holocauste, à des institutions religieuses, à des victimes du nazisme ou s'ils sont la propriété d'États qui n'étaient pas ennemis de l'URSS.

    Les experts du ministère de la Culture estiment que la collection de Sarospatak tombe sous le coup de la loi sur la restitution des biens culturels et peut donc être remise à la Hongrie selon les procédures appropriés.

    En attendant d'être remis à la Hongrie, ces livres resteront à Nijni Novgorod où se déroulera une cérémonie de restitution, avait récemment annoncé un porte-parole de la bibliothèque régionale.

    En 1960, la bibliothèque s'était vu confier quelque 900 livres en cinq langues - latin, anglais, hongrois, allemand et français - par le Musée municipal des beaux-arts de la ville. Les ouvrages, ainsi qu'une collection "hongroise" de tableaux avaient été transportés en 1945 à Nijni Novgorod qui portait à l'époque le nom de Gorki, par la 49e armée.

    "En les compulsant, les employés de la bibliothèque avaient remarqué qu'un cachet étroit portant un texte illisible se répétait fréquemment sur 131 livres. Il s'est avéré que les livres appartenaient au Collège calviniste de Sarospatak", selon le porte-parole de la bibliothèque. Trois autres livres avaient été identifiés par la suite et la bibliothèque avait constitué un catalogue comportant 134 titres. Il s'agit surtout de livres liturgiques représentant une grande valeur artistique. Au début de la guerre, le collège calviniste les avait remis à la Banque de Budapest. Les livres avaient ensuite été transférés en territoire soviétique.

    Lire aussi:

    Les CDs en verre de quartz, avenir du stockage de données
    «Très agréable!»: le nouveau stade de Nijni-Novgorod est presque prêt pour le Mondial 2018
    Sur fond de tensions, la Hongrie rappelle son ambassadeur aux Pays-Bas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik