Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    L'Orchestre de la Garde républicaine française à Moscou

    Culture
    URL courte
    0 10
    MOSCOU, 24 avril - RIA Novosti. Le 25 avril 2006, à 20h00, l'Orchestre de la Garde républicaine française se produira en concert à la Maison Internationale de la Musique (Kosmodamianskaïa naberejnaïa, 52/8) dans le cadre des Journées de la région Rhône-Alpes à Moscou.

    L'orchestre interprétera des �uvres de Berlioz, originaire de la région, Bizet. Verdi et autres sous la direction de son chef M. François Boulanger.

    L'origine de l'Orchestre de la Garde républicaine remonte à 1848. Ses débuts officiels datent de 1852, lors de la distribution des drapeaux au Champ de Mars. C'est une telle révélation que le général Magnan, gouverneur militaire de Paris, félicite publiquement Jean Paulus, son premier chef, qui, en 1856, obtient la transformation de sa fanfare en musique d'harmonie sous le nom de " Musique de la Garde de Paris ". Celle-ci devient " Musique de la Garde républicaine " en 1871 et entreprend, l'année suivante, aux Etats-Unis, le cycle de ses voyages à l'étranger. Le succès est immédiat et considérable. L'orchestre retournera aux Etats-Unis en 1903, 1953, 1975, et 2001. Depuis, de très nombreuses tournées ont affirmé son prestige dans le monde entier (Europe, Canada, Singapour, Japon, Chine...).

    L'Orchestre de la Garde républicaine est en mesure d'interpréter tout le répertoire musical classique du XVIIème siècle à nos jours. Les grands compositeurs sont régulièrement au programme des nombreux concerts qu'il donne en France et à l'étranger. Certains d'entre eux ont exécuté leurs propres �uvres à la tête de l'Orchestre d'Harmonie. La Cantate de Saint-Saëns, le Boléro de Ravel ou l'Ascension de Messiaen dirigés par leurs auteurs, quel bel hommage pour cette formation ! Florent Schmitt a même écrit spécialement Les Dionysiaques.

    Le recrutement des musiciens se fait par voie de concours, parmi l'élite des professionnels français issus des conservatoires nationaux supérieurs de musique de Paris et de Lyon.

    Depuis le 1er mars 1997 l'orchestre est placé sous la direction du colonel François Boulanger, et du commandant Sébastien Billard, chef-adjoint.

    Né en 1961, François Boulanger a été récompensé de cinq prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Pianiste et organiste, il s'est par la suite révélé lors de trois grands rendez-vous internationaux où il a été lauréat : les concours des jeunes chefs d'orchestre de Besançon, de percussion de Paris et de Genève.

    Fort de ces succès, il a été invité très jeune à jouer en soliste (percussion, orgue) avec des orchestres tels que le nouvel orchestre philharmonique de Radio France, et à diriger de prestigieuses formations telles que l'orchestre de l'Opéra de Paris, l'orchestre Pasdeloup, l'orchestre national de Lyon, l'orchestre philharmonique de Montpellier, l'orchestre régional d'Auvergne, l'orchestre de la Radio Télévision Luxembourgeoise, l'orchestre Royal d'Oslo, l'orchestre national d'Ukraine, l'orchestre philharmonique de Moscou, les orchestres des conservatoires de Paris et Lyon...

    Nommé en 1997, le colonel François Boulanger dirige les formations d'harmonie et symphonique lors de leurs multiples prestations, tant en France qu'à l'étranger (Europe, Japon, Canada, Etats-Unis, Chine, Singapour...) et s'attache à préserver la tradition musicale française que perpétue dans le monde l'orchestre de la Garde républicaine depuis un siècle et demi. Il est Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

    Lire aussi:

    Des armes «remplacées par des instruments»: la garde princière de Monaco à Moscou
    Quand la musique classique fait crier
    «On ne manque de rien»: pour quoi, entre autres, l’armée russe est-elle renommée? (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik