Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Restitution des trésors de guerre à l'Allemagne: tous les biens ne quitteront pas la Russie

    Culture
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 4 mai - RIA Novosti. Evoquant jeudi au micro de radio Maïak le problème de la restitution des trésors de guerre confisqués à l'Allemagne nazie pendant la Seconde guerre mondiale, le ministre russe de la Culture Alexandre Sokolov a déclaré que Berlin ne soulevait pas la question de la restitution du "trésor de Schliemann".

    "L'or de Schliemann" se trouve dans nos musées de manière absolument légale, car, tombant sous le coup de la Loi russe sur les valeurs transférées, cette collection se trouve protégée par cette loi", a expliqué le ministre.

    "Mais la collection Baldine (collection de dessins d'artistes ouest-européens rapportée en URSS après la guerre par un officier de l'Armée rouge, ndlr.) n'est pas concernée par cette loi. Jusqu'à présent, elle est reconnue propriété intangible de la Russie et sa restitution sans contrepartie serait illicite. Il faudra aussi tenir compte des intérêts du musée Chtchioussev où cette collection a été conservée pendant 40 ans", a indiqué le ministre.

    Lors de la rencontre des ministres russe et allemand de la Culture à Tomsk, le problème de la restitution à l'Allemagne de la collection Baldine n'a pas été réglé, a annoncé M.Sokolov.

    Le ministre russe de la Culture a par ailleurs annoncé que "prochainement, six vitraux provenant de l'iconostase de l'église Sainte-Marie de Francfort-sur-l'Oder, découvertes après le transfert des 111 vitraux, seront restitués à l'Allemagne. La question de la restitution de la collection d'argenterie d'Anhalt conservée au musée de l'Ermitage et de la bibliothèque de Hartenberg sera réglée après".

    "L'or de Schliemann" est une collection archéologique découverte par l'archéologue allemand Heinrich Schliemann sur l'emplacement de la ville antique de Troie dans les années 1870. Après la Deuxième guerre mondiale, cette collection a été rapportée en URSS à titre de compensation des pertes causées par l'invasion nazie. Il y a un an, la Douma a demandé aux administrations concernées des informations relatives à l'éventuelle restitution de cette collection à l'Allemagne.

    La Collection Baldine comporte deux toiles et de 362 dessins dus à Rembrandt, Rubens, Corot, Manet, Degas, Van Dyck, Van Gogh et Dürer. Cette collection qui provient d'un musée de Brême a été sauvée en 1945 par des soldats soviétiques. Le capitaine Viktor Baldine l'a transmise au Musée d'architecture Chtchioussev de Moscou.

    Depuis 1991, cette collection est conservée à l'Ermitage. Il y a trois ans, le ministère de la Culture a proposé de la restituer à la Kunsthalle de Brême auquel elle avait appartenu avant la guerre, mais cette initiative a suscité des réactions mitigées au sein de l'opinion russe.

    Lire aussi:

    Trésors des royaumes anciens aux musées du Caire
    Restitution de biens culturels: la lutte promet d’être difficile
    Moscou: toute condition dans la restitution des biens diplomatiques russes est illégale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik