Culture

Festival du film de Moscou: le Hongrois Istvan Szabo présente "Rokonok"

Culture
URL courte
0 13
S'abonner
MOSCOU, 30 juin - RIA Novosti. Le réalisateur hongrois Istvan Szabo a choisi le 28e Festival international du film de Moscou pour la première projection de son nouveau film, "Rokonok" (La Famille), qui doit avoir lieu vendredi soir après une avant-première dans la matinée.

"Ce film est une adaptation du roman du même nom de l'écrivain hongrois Zsigmond Moricz qui faisait partie du programme scolaire obligatoire. C'est à l'école que j'ai lu cette oeuvre sortie en 1930, a raconté le cinéaste lors d'une conférence de presse. Après avoir relu le roman 70 ans plus tard, j'ai eu l'impression que c'était un roman contemporain ou, du moins, en prise avec l'époque contemporaine".

Aujourd'hui comme par le passé, il y a une lutte pour le pouvoir, la corruption est présente. Le personnage principal du roman et du film est honnête et un peu naïf. Devenant procureur de la ville, il cherche à la fois à être en bons termes avec tout le monde et à rester au pouvoir, et il finit par se suicider.

"Dans les années 1930, quand les lois de l'honneur primaient, on finissait toujours par se suicider dans cette situation, a estimé Istvan Szabo. Aujourd'hui, mon personnage garderait son emploi ou peut-être obtiendrait même un poste plus élevé. Les gens sont plus cyniques. La politique même est cynique, et l'argent décide tout. Ce n'est pas le maire ni le procureur général qui est le maître de la ville, mais le directeur de la banque".

Selon le réalisateur, le XXe siècle a connu des idéologies différentes: le socialisme, le nationalisme, l'internationalisme... "Chacune de ces idéologies a tué des dizaines de millions de personnes. Aujourd'hui, les gens sont en quête de nouveaux repères, et beaucoup d'entre eux concluent qu'on peut tout régler avec l'argent, d'où le cynisme de la société contemporaine", a-t-il dit.

Dans "Rokonok", un des personnages principaux, celui du maire de la ville, est interprété par le comédien russe Oleg Tabakov. "J'ai un profond respect pour cet homme, et je le considère comme l'un des plus grands acteurs du monde", a estimé Istvan Szabo dans un entretien à RIA Novosti.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook