Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    La Russie manque de fonds pour la sauvegarde des sites classés (ministre de la Culture)

    Culture
    URL courte
    0 3 0 0
    MOSCOU, 11 avril - RIA Novosti. Le budget fédéral n'alloue que 15% du montant nécessaire à la sauvegarde et à la conservation des monuments historiques et culturels en Russie, a déclaré mercredi le ministre russe de la Culture et des Communications de masse, Alexandre Sokolov, dans une allocution à la Douma.

    "A l'heure actuelle, 5% du patrimoine culturel ne sont pas utilisés et 30% ont besoin de réparations urgentes", a-t-il souligné.

    Selon le ministre, c'est à contre-coeur que les autorités locales affectent des fonds à l'entretien des monuments d'importance fédérale.

    "Aucune clause contractuelle n'engage les locataires, les exploitants et les propriétaires des monuments culturels à les sauvegarder, l'Etat ne fournit ni d'avantages financiers ni de compensations pour l'entretien des sites historiques, le patrimoine national n'est pas classé selon les formes de propriété. Il arrive souvent que les travaux de restauration soient effectués par des entrepreneurs non agréés", a constaté M. Sokolov.

    Selon lui, l'état critique des monuments résulte de l'insuffisance des fonds nécessaires à leur conservation, ainsi que du démantèlement des unités chargées d'en assurer la restauration.

    Le ministre a fait savoir que la politique pratiquée dans ce domaine par l'Etat visait à prévenir la dégradation du patrimoine culturel.

    A cet effet, il faut mettre en place un système national unique de sauvegarde des monuments classés et renforcer la responsabilité pénale encourue pour leur destruction ou leur endommagement, a indiqué M. Sokolov.

    Il a déclaré que le ministère russe de la Culture et des Communications de masse était en train d'élaborer des actes normatifs indispensables à la création d'un système national de sauvegarde du patrimoine culturel.

    Lire aussi:

    Diktat de la minorité: la «guerre des monuments» monte en puissance aux USA
    Venise part en guerre contre le kebab
    2.000 monuments historiques détruits en 2 ans de guerre au Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik