Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Coup d'envoi des rencontres littéraires autour d'Alexandre Zinoviev à Paris

    Culture
    URL courte
    0 5 0 0
    PARIS, 27 avril - RIA Novosti. Le Centre de Russie pour la science et la culture a invité jeudi à Paris les amoureux de la littérature à une table ronde autour de l'oeuvre d'Alexandre Zinoviev intitulée "L'Avenir radieux ou les Hauteur béantes de l'Occident?", marquant ainsi l'ouverture des lectures internationales de Zinoviev.

    Le lieu de lancement de l'évènement n'a rien d'étonnant: Alexandre Zinoviev (1922-2006) considérait en effet la France comme sa "patrie littéraire".

    La soirée a commencé par la projection du court métrage "Alexandre Zinoviev - le testament" (prix triomphe 2007), où, dans un bilan consacré à sa vie, le célèbre philosophe formule son illustre maxime affirmant que les "sociétés idéales n'existent pas" et explique comment il a construit "un état souverain en lui-même".

    Dans le cadre de la rencontre, la parole a été donnée à des personnes liées d'une façon ou d'une autre à l'oeuvre du grand écrivain. Ainsi, son premier éditeur, directeur des éditions l'Age d'Homme, Vladimir Dmitrijevic, a eu l'honneur d'ouvrir la table ronde.

    L'historien suisse et professeur renommé de l'Université de Genève Goerges Nivat a fait une brillante analyse de l'oeuvre de Zinoviev, évoquant son "humour, son ironie, son élégance et ses paradoxes". Il a rattaché le philosophe à la vieille "tradition spirituelle de la littérature russe de "l'homme de trop", qui souffre du "malheur d'avoir trop d'esprit".

    Le docteur Patrick Barriot s'est distingué en avançant que la répression et le contrôle de la personne "n'est pas seulement le passé d'une Union soviétique tombée en ruine, c'est aussi le destin des sociétés occidentales où, selon la terminologie de Zinoviev, l'époque post-démocratique est arrivée et où se met en place un totalitarisme démocratique" (citations retraduites du russe, ndlr).

    Au cours de la soirée, Olga Zinovieva, la femme de l'écrivain, a noté que cette table ronde à Paris ouvrait une série de rencontres littéraires à Moscou et à Saint-Pétersbourg en mémoire du penseur russe.

    Lire aussi:

    PDG de Total à Saint-Pétersbourg: en Russie, «pour construire les ponts et non les murs»
    Explosion dans le métro de St-Pétersbourg: aucune piste écartée, selon Poutine
    Une prix Nobel «comprend» les motifs du meurtre d'un journaliste opposant en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik