Culture

France: quatre Russes décorés de l'ordre du Mérite

Culture
URL courte
0 01
S'abonner

Quatre femmes et hommes russes du monde de la culture, des affaires et de la finance ont reçu jeudi l'ordre français du Mérite, a appris RIA Novosti auprès du service de presse de l'ambassade française en Russie.

MOSCOU, 21 mai - RIA Novosti. Quatre femmes et hommes russes du monde de la culture, des affaires et de la finance ont reçu jeudi l'ordre français du Mérite, a appris RIA Novosti auprès du service de presse de l'ambassade française en Russie.

La directrice de la Maison de la photographie de Moscou Olga Sviblova, la directrice de l'Ecole de recherches politiques de Moscou Elena Nemirovskaïa, le vice-président de l'Union russe des industriels et des entrepreneurs Igor Iourgens et le président de la banque VTB Andreï Kostine sont parmi les personnes décorées.

Les étrangers reçoivent cette médaille dans des circonstances exceptionnelles, suite à une contribution particulière à la prospérité de la France et à la diffusion de la culture et du modèle économique français, quel que soit le caractère de leur poste (civile, service public, militaire).

Elena Nemirovskaïa fait partie de la liste de 500 personnes les plus influentes (Institut américain de Biographie, 1998). Olga Sviblova est la fondatrice et la directrice de la Maison de la photographie de Moscou (depuis 1997). Cette dernière est également détentrice de plusieurs médailles, notamment celle de la mairie de Paris pour sa contribution à la "coopération russo-française dans le domaine culturel".

L'ordre du Mérite a été instauré par Charles de Gaulles le 3 décembre 1963. Il s'agit de la deuxième décoration en importance après la Légion d'honneur.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook