Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Saint-Pétersbourg: un restaurateur du Cabinet d'ambre assassiné (police)

    Culture
    URL courte
    0 2101

    Un restaurateur ayant reconstitué le célèbre Cabinet d'ambre du Grand palais de Tsarskoïe Selo, Alexandre Jouravlev, est décédé dimanche à Saint-Pétersbourg des suites des blessures reçues lors d'une agression.

    Un restaurateur ayant reconstitué le célèbre Cabinet d'ambre du Grand palais de Tsarskoïe Selo, Alexandre Jouravlev, est décédé dimanche à Saint-Pétersbourg des suites des blessures reçues le 21 décembre lors d'une agression, a confié à RIA Novosti une source au sein de la police pétersbourgeoise.

    Selon la source, le 21 décembre, le restaurateur a été attaqué par des inconnus dans le hall de son immeuble. "Hospitalisé, il est décédé le 27 décembre, sans avoir repris connaissance", a ajouté l'interlocuteur de l'agence. Alexandre Jouravlev avait 66 ans.

    De 1981 à 1997, il a dirigé les travaux de reconstitution du Cabinet d'ambre, un des chefs-d'oeuvre de l'art décoratif européen, aménagé au Grand palais, mais démantelé et emporté par des nazis en 1942.

    Le Cabinet est revêtu de panneaux muraux d'ambre offerts en 1716 au tsar russe Pierre le Grand par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume 1er. En 1755, les panneaux ont été mis en place pour orner une salle du Grand palais dans la ville de Tsarskoïé Selo.

    Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Tsarskoïe Selo est tombé entre les mains des nazis. Le palais a été dynamité. Les panneaux d'ambre ont été déposés et transférés en Prusse orientale, à Königsberg (actuellement Kaliningrad). Depuis, leur sort demeure inconnu. Les recherches entreprises au lendemain de l'armistice n'ont abouti à rien.

    Dans les années 1980-1990, le Cabinet d'ambre a été entièrement reconstitué grâce au talent et à la maîtrise des restaurateurs dirigés par Alexandre Jouravlev.

    Lire aussi:

    La fameuse Chambre d’ambre russe reconstituée à Paris (VIDEO)
    Enfin des traces de la Chambre d’ambre dans des tunnels secrets en Pologne?
    Les yeux qui sentent: que "voit" un photographe russe aveugle?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik