Ecoutez Radio Sputnik
    Le Centaure prend le départ

    Le Centaure prend le départ

    Culture
    URL courte
    0 0 0

    « Le message à un humain », c'est le nom du festival international des films documentaires, de court-métrage, de long-métrage et des films d'animation qui s'ouvre pour la 20 ème fois à Saint-Pétersbourg et durera du 15 au 22 juillet.

    « Le message à un humain », c'est le nom du festival international des films documentaires, de court-métrage, de long-métrage et des films d'animation qui s'ouvre pour la 20ème fois à Saint-Pétersbourg et durera du 15 au 22 juillet.

    Le prix du festival est une figure du Centaure, faite en or et en argent.  Au début « Le message à un humain » était un festival des long-métrages, annonce à « la Voix de la Russie » son directeur général, réalisateur documentaliste Mikhaïl Litviakov :

    C'était la Bible   qui m'a dicté la devise du festival. Dans le Nouveau Testament j'ai lu le message de l'apôtre Paul aux Romains, et j'ai compris que notre festival doit devenir un message à un être humain. L'idée de notre festival est de s'adresser à un être humain et de lui rappeler qu'il est l'enfant de Dieu, qu'il est responsable pour la Terre et pour son état moral. Pendant 20 ans nous essayons  de purifier les écrans de tout ce qui contribue à la violence et la débauche en conservant le visage de notre festival.

    Ce  « Message à un humain » incluse plus de 250 films. Ils participent à trois programmes de compétition et cinq programmes spéciaux.

    Cette année le cinématographe français joue un rôle  important au festival.  On a préparé pour le réalisateur remarquable Agnès Varda « un Centaure d'or » « Pour la contribution au développement du cinéma mondial ».  Mikhaïl Litviakov  en a parlé avec un grand plaisir :

    Cette année c'est l'Année croisée  France-Russie. L'arrivée du classique du cinéma français et international, du réalisateur remarquable Agnès Varda est significative pour nous.  Elle est notre invitée d'honneur et elle organisera un master class et présentera la rétrospective de ses films. Le film qui inaugurera le festival   est un long-métrage apprécié par de festival de Venise «Les plages d'Agnès ».

    Agnès Varda  représente la France à notre festival. Pour les amateurs du cinéma c'est l'incarnation du cinématographe intellectuel.

    L'intellectualisme est un trait particulier des films, présentés au festival. Selon le président du festival, le célèbre réalisateur Alexeï Outchitel, « notre message principal était toujours un cinéma qui est capable de donner aux gens de l'espoir ».  

    Lire aussi:

    Les participants au 19e Festival mondial de la jeunesse et des étudiants
    «Twins fest», le festival des jumeaux à Moscou
    Musique et feux d’artifice à l’ouverture du festival «Cercle de lumière»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik