Culture

Pillage au Musée du Caire: impossible de revendre les pièces volées (expert)

Culture
URL courte
Crise politique en Egypte (360)
0 13
S'abonner

Les joyaux du Musée égyptien du Caire volés dans la nuit du 28 au 29 janvier ne peuvent pas être achetés ni par d'autres musées, ni par des collectionneurs privés, estime le président du Conseil des antiquités égyptiennes Zahi Hawass.

Les joyaux du Musée égyptien du Caire volés dans la nuit du 28 au 29 janvier ne peuvent pas être achetés ni par d'autres musées, ni par des collectionneurs privés, estime le président du Conseil des antiquités égyptiennes Zahi Hawass.

"Ces pièces archéologiques sont classées dans le registre du musée, et de ce fait ne peuvent être vendues ni à d'autres musées, ni à des collectionneurs", a-t-il annoncé lundi dans une interview à la chaîne TV Al-Arabiya.

Dimanche M. Hawass a annoncé que huit pièces antiques avaient été dérobées au Musée égyptien du Caire, situé place Tahrir, théâtre de violents affrontements entre pro et anti-Moubarak de ces dernières semaines. Parmi les objets volés figurent une statue en bois recouverte d'or du roi Toutankhamon porté par une déesse, et des parties d'une autre statue du pharaon.

Les vandales ont par ailleurs endommagé près de soixante-dix autres pièces. Heureusement, personne n'a touché aux momies pharaoniques qu'abrite le musée.

Dossier:
Crise politique en Egypte (360)

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik