Ecoutez Radio Sputnik
    La vie en feutre

    La vie en feutre

    Photo: RIA Novosti
    Culture
    URL courte
    0 0 0

    La république russe de Touva en Sibérie du Sud célèbre son

    La république russe de Touva en Sibérie du Sud célèbre son 90ème anniversaire les 12-15 août. Le programme des fêtes comprend un grand nombre d’événements officiels – culturels et sportif dont le festival international « La vie en feutre ».

    Le feutre fait traditionnellement partie de la vie et du patrimoine culturel des Touviens qui sont un peuple très ancien de cette région  de Sibérie. Ils ont su préserver envers et contre tout leur mode de vie traditionnel, leur langue et leur culture. La fabrication du feutre et des produits à base du feutre est la plus ancienne des activités économiques des peuples nomades d’Asie Centrale. C’est avec le feutre qu’ils recouvrent leurs yourtes, fabriquent des vêtements et le harnais de cheval. Mais certaines traditions ont commencé à se perdre au fil du temps si bien que le Festival qui ne se tient que pour la deuxième fois, est appelé à les faire renaître dans toute leur diversité, pense la commissaire du Festival Dina Kyrgyz.

    Le voyage a travers la république vous permet de découvrir les campements  de bergers et il y a obligatoirement un ou deux yourtes dans chacun d’eux. Les yourtes en feutre sont toujours largement utilisés mais nous voulons aller plus loin et  mettre en route la fabrication de souvenirs pour l’industrie du tourisme qui se développe activement ces derniers temps. A notre festival participent des Touviens, des Russes et même des étrangers pour nous montrer ce qu’il peu préserver et faire renaître à la vie. Nous apprenons ainsi les uns auprès des autres. C’est ainsi que nous avons vu l’année dernières de magnifiques panneaux en feutre avec des motifs faits à la couleur ou à la teinture d’iode, œuvre des artisans mongols. On peut même fabriquer des jouets et même des bijoux avec ce matériau naturel pour ne rien dire des traditionnels oreillers et couvre-lits. Le feutre est faits en laine de mouton naturelle et les moutons de Touva ou la toison d’une grande qualité parce qu’ils se nourrissent d’herbes sur les prairies de montagne et s’abreuvent aux sources naturelles. D’ailleurs, le festival de l’an dernier a montré que les fouleurs de feutre  de manquaient pas non plus dans cette petite république de montagnes.

    Pourtant, la Touva n’est pas si petite que cela parce que quatre Suisses ou une Tunisie entière tiendraient sur son territoire! Dans la ville de Kyzyl qui est sa capitale, se dresse l’obélisque qui symbolise le Centre de l’Asie. La Touva se trouve réellement en plein centre du continent asiatique. Ses terres attiraient depuis des temps immémoriaux les Ouïgours, les Mongols et les Chinois, c’est pourquoi elle est passée successivement sous le pouvoir des Ouïgours, des Mongols et de la dynastie Mandchoue. Ce n’est qu’en 1914 que la Russie la prit sous sa protection.

    Après la révolution bolchevique et l’instauration du pouvoir soviétique en Russie, la Grande Assemblée de Touva a décidé de créer en 1921 un État souverain. La république n’a rejoint l’Union Soviétique qu’en 1944, après avoir pris part à la Seconde guerre mondiale du côté des alliés. Elle fait aujourd’hui partie intégrante de la Fédération de Russie,

    Sur le plan culturel, les Touviens sont pour le monde entier les porteurs de la rarissime tradition du chant diphonique. Et, bien entendu, les meilleurs artistes spécialisés dans ce genre unique se sont réunis à l’occasion du festival. C’est tout naturel parce que le chant, la danse, le jeu d’instruments de musique et les métiers d’art ne forment qu’un tout dans la culture touvienne.

    Lire aussi:

    L’empereur russe Pierre le Grand «reprend vie» à Bruxelles
    Les participants au 19e Festival mondial de la jeunesse et des étudiants
    La musique militaire résonne au cœur de Moscou à l’occasion du festival Tour Spasskaïa
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik