Ecoutez Radio Sputnik
    Anna Netrebko, la vedette russe de l’opéra

    Anna Netrebko, la vedette russe de l’opéra

    Photo: EPA
    Culture
    URL courte
    0 0 0

    La vedette russe de l’opéra, la chanteuse du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, Anna Netrebko fête ses 40 ans. New-York, Londres, Viennes, Milan, Tokyo – partout dans le monde elle est acclamée. Le spectateur new-yorkais sera ce chanceux qui admirera Ann Boleyn de Netrebko dans la nouvelle saison de « Metropoliten Opera ».

    Sa voix divine conjuguée à sa beauté éclatante est le meilleur moyen de faire venir les gens voir les opéras. Avec Anna les chanteurs du monde entier semblent inspirés et amoureux sur scène. Les critiques et les amateurs de la musique sont unanimes : « superstar du XXI siècle », « meilleure soprano du monde », « femme qui a changé le monde ». Ce n’est pas par hasard que la cantatrice figure dans la liste des « Jeunes leaders de la planète » établie par les experts du Forum économique international de Davos.

    Anna Netrebko partage sa vie entre Saint-Pétersbourg et Vienne. Et puis elle voyage beaucoup parce que son agenda est plein pour des années à venir. La chanteuse a débuté à Krasnodar au sud de la Russie. Par la suite elle a intégré le Conservatoire de Saint-Pétersbourg. En 1993 elle a remporté le concours international Glinka.

    Anna est l’une des chanteuses les plus demandés au monde. Sa vie professionnelle mais aussi privée, est toujours sous les projeteurs. Son histoire d’amour avec le baryton uruguayen Erwin Schrott étaient sur toutes les lèvres. Le refus d’Anna à se produire au festival de Salzbourg a littéralement bouleversé les amateurs de l’opéra. Il s’est par la suite avéré que la cantatrice étaient enceinte. C’est alors qu’Anna a compris ce qu’elle redoutait le plus:

    « Des fois, le jour du spectacle, je perds ma voix. Une demi-heure avant le spectacle, je me chauffe mais ma voix canarde! Quoi faire? Le chef d’orchestre et moi, nous avons expliqué au public que je ne me sentais pas bien mais c’était un grand stress! C’est horrible de sortir vers le public et chanter en ayant peur que votre voix canarde ».

    Les mauvaises langues, Anna n’en a pas peur. De la même façon elle n’a pas peur d’expérimenter. Tant pis si tous ses fans n’ont pas apprécié son duo avec le chateur pop russe Philippe Kirkorov! Outre la musique, la cantatrice a une autre passion. Depuis de nombreuses années, elle aide aux enfants. Le 1er octobre tout un projet caritatif portant son nom, sera lancé à Saint-Petersbourg.

    Lire aussi:

    Anna Tuv, rescapée du Donbass: «Je suis un témoin vivant de ces crimes»
    La femme du Président syrien transmet des cadeaux à la Russie
    Les «sketchs» d’une illustratrice russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik