Ecoutez Radio Sputnik
    • Denis Mаtsuev propose d'écouter la musique de Liszt
    • Denis Mаtsuev propose d'écouter la musique de Liszt
    Photo: RIA Novosti

    Le célèbre pianiste russe a sorti un album pour célébrer le bicentenaire du compositeur hongrois.

    Le meilleur interprète des pièces de Liszt pour le piano célèbre l'anniversaire du compositeur hongrois par la sortie de l'album «MATSUEV.LISZT». Ce titre a été  attribué  à Denis Matsuev en Hongrie le 22 octobre, lorsque le virtuose russe a été invité à Budapest pour célébrer le 200e anniversaire du classique national. C'est alors que Matsuev a eu l'honneur de jouer les oeuvres de ce grand pianiste du 19e siècle.

    «On  appelait Liszt «le diable du piano». Le même titre était donné à Paganini pour son jeu du violon», explique Denis Matsuev. Il était  une véritable célébrité du 19e siècle - un pianiste étonnamment passionné et sensible, tout comme sa musique. Liszt a inventé les concerts comme un  genre, et c’est lui qui a commencé faire des tournées en donnant des concerts dans tous les pays. Malheureusement, aucun enregistrement de ses concerts n'est parvenu jusqu'à nous. Liszt est mort, peu de temps avant l'invention du procédé d'enregistrement du son. C'est vraiment une grande perte pour le monde musical. Je sens que c'était quelque chose d’impossible, quelque chose qui ne correspondait pas à la pensée de plusieurs gens. Certains affirmaient qu’il était virtuose du superficiel, l'auteur d’une musique superficielle. Par exemple, certains trouvent que «La Danse macabre» est une musique étrange. Je la perçois comme l'une des plus fortes œuvres, dotées d’une grande  énergie. Il y a une masse d’œuvres de Liszt  qui sont sous-estimées ou méconnues. Je ne veux prouver à personne que c'est un compositeur profond. Je propose tout simplement de l'écouter».

    Un album très complet

    Car il y a beaucoup de choses à écouter! L'album «MATSUEV.LISZT» comprend l’enregistrement  de deux concerts pour piano, «la Danse macabre» - une procession funèbre pour le piano  avec l'orchestre et deux poèmes symphoniques – «Orphée» et «L'élégie héroïque». L'enregistrement de l'album a été fait avec l'un des meilleurs orchestres symphoniques du pays - l'Orchestre National Russe de Mikhaïl Pletnev, un partenaire de Denis Matsouev. Et l'album de Liszt  était enregistré sur la scène célèbre de la Grande salle du Conservatoire de Moscou par la société «Sony Music Entertainment». «Liszt  a joué, en effet,  un grand rôle dans ma vie – pendant le concours Tchaïkovski et en général», avoue Denis Matsouev, que les admirateurs surnomment «Liszt du 21e siècle».

    Le 18 décembre à Moscou, le jour de la parution de l’album «MATSUEV.LISZT», le pianiste russe a présenté  au public les œuvres faisant partie du premier disque de l’album. Dans le courant de la semaine, l’album sortira dans les pays de l’Union européenne, aux Etats-Unis, au Japon et en Chine.

    Lire aussi:

    Vladimir Poutine révèle ses goûts musicaux
    Problèmes de sommeil? Écoutez un album spécial de sons de moteur d’avion!
    Rammstein mettrait fin à sa carrière
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de photos

    • La cité antique de Palmyre
      Dernière mise à jour: 17:09 09.07.2018
      17:09 09.07.2018

      Damas commence à restaurer des sculptures de Palmyre sans l’aide de l’Unesco

      Les travaux de restauration de sculptures de Palmyre ont débuté au Musée national de Damas, dont les spécialistes ont bénéficié des conseils d’experts russes, alors que les pays occidentaux et l’Unesco n’ont pas encore tenu leurs promesses de participer à la renaissance de cette ville antique.

    • Le pont de Crimée en chantier dans le détroit de Kertch
      Dernière mise à jour: 16:15 09.07.2018
      16:15 09.07.2018

      Découverte inouïe d'archéologues russes près du pont de Crimée

      Des restes de harpes et de lyres de la Grèce antique ont été retrouvés par une équipe d'archéologues russes travaillant non loin du pont reliant la péninsule de Taman à celle de Crimée.

    • Comment le kokochnik est devenu l'emblème de la Coupe du Monde 2018
      Dernière mise à jour: 15:56 09.07.2018
      15:56 09.07.2018

      Comment le kokochnik est devenu l'emblème de la Coupe du Monde 2018

      Avant l'arrivée au pouvoir de Pierre le Grand, le costume des nobles – les boyards – se distinguait significativement de ceux du peuple. Le coût des tissus, les accessoires, la quantité même de vêtements – tout témoignait du statut, de la richesse du propriétaire. Les étoffes de ces costumes venaient de Gênes, de Venise, d'Iran ou de Turquie.

    • Musique sur Twitter
      Dernière mise à jour: 20:19 08.07.2018
      20:19 08.07.2018

      Musiciens de Twitter, réunissez-vous! Des vidéos en chaîne forment un orchestre

      De nombreux musiciens ont participé à un flashmob sur Twitter. Ils ont interprété une chanson populaire au moyen de vidéos diffusées en chaîne pour célébrer une des victoires de l’Angleterre à la Coupe du Monde 2018 de football. Un véritable orchestre sans salle ni répétition.

      Mondial 2018: Plus que du foot