Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Festival du film de Moscou: "Junkhearts" sacré meilleur film

    Culture
    URL courte
    0 0 0

    Le long métrage "Junkhearts" de Tinge Krishnan a remporté le prix principal (le Saint-Georges d'or) du 34e Festival international du film de Moscou.

    Le long métrage "Junkhearts" de Tinge Krishnan a remporté le prix principal (le Saint-Georges d'or) du 34e Festival international du film de Moscou.

    Début cinématographique de la jeune réalisatrice britannique, ce film évoque l'amitié entre un ex-soldat et une écolière en fuite.

    Présidé par le réalisateur brésilien Hector Babenco, le jury du Festival comprenant  le réalisateur franco-allemand Jean-Marc Barr, la productrice italienne Adriana Chiesa Di Palma, le metteur en scène bulgare Javor Gardev et le réalisateur russe Sergueï Loban a décerné le prix spécial (le Saint-Georges d'argent) au film mexicain  "Fecha de Caducidad" (Date d'expiration) de Kenya Marquez.

    Le Saint-Georges de la meilleure mise en scène a été attribué à Andreï Prochkine pour son film historique "La Horde".

    Le prix de la meilleure interprétation masculine est allé au Britannique Eddie Marsan, qui a joué un des rôles principaux dans "Junkhearts"

    Rosa Khaïroullina s'est vu décerner le Saint-Georges de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans "La Horde".

    "Searching for Sugarman" du Suédois Malik Bendjelloul a décroché le prix du meilleur documentaire. Ce film raconte l'histoire d'un musicien rock des années 1970 qui n'a jamais atteint les sommets de la gloire malgré les bonnes critiques de ses disques et qui a quitté la scène au début de sa carrière.

    Le jury du concours des courts-métrage a primé "The Centrifuge brain project" de Till Nowak, un regard plein d'esprit sur les recherches du bonheur et de la liberté.

    Lire aussi:

    «Faute d’amour» et d’autres nouveaux films russes à découvrir absolument
    Festival de Cannes: le nouveau Zviaguintsev et tout ce qu'il ne faudra pas rater
    Le long-métrage russe «Faute d'amour» sacré meilleur film étranger aux César
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik