Ecoutez Radio Sputnik
    Le son de la Cloche russe retentit de nouveau en Russie

    Le son de la Cloche russe retentit de nouveau en Russie

    © pravoslavie.ru
    Culture
    URL courte
    0 3610

    La revue Rousski kolokol (Cloche russe) paraît de nouveau en Russie. Fondée et éditée par le philosophe religieux russe Ivan Iline, cette revue socio-philosophique a paru entre 1927 et 1930 à Berlin. La revue Rousski kolokol va désormais être publiée en Russie. La reprise de la publication se fait à l’occasion du 130ème anniversaire du philosophe, le 9 avril 2013.

    Philosophe, écrivain, publiciste, Ivan Iline est arrivé à Berlin en 1922. Il avait été expulsé de l’URSS avec 160 autres penseurs, historiens, économistes désavoués par les bolcheviks. C’est donc à l’étranger, loin de sa patrie qu’Iline a eu l’idée de la revue. Avec ses articles sur le passé et l’avenir de la Russie, sur le rôle de l’église et de la religion dans les processus sociaux et la politique, celle-ci a très vite eu du succès chez les émigrés russes.

    La nouvelle édition de la revue comprendra des études socio-philosophiques contemporaines, des études théologiques et, bien évidemment, les travaux inédits d’Ivan Iline. Ces derniers sont très importants. Après le transfert, en 2005, des restes du penseur au cimetière du monastère Donskoï à Moscou, les archives de l’écrivain sont revenues en Russie. Plus de 500 kilos de livres, manuscrites, documents, photos ont été donné par l’Université du Michigan.

    L’Université orthodoxe russe Jean l’Evangéliste est l’un des fondateurs de la nouvelle revue Rousski kolokol. C’est notre modeste contribution au retour en Russie de l’héritage laissé par Iline, a expliqué le président de l’Université, higoumène Petr Eremeïev.

    « J’espère que ce n’est que le début du long et beau chemin vers la découverte des idées qu’il essayait de faire comprendre à ses contemporains. J’espère que des thèses et des études vont paraître sous l’égide de notre Université et qu’elles permettront de non seulement étudier, en commun ou séparément, l’héritage d’Iline mais aussi d’organiser sa vie et d’enseigner aux jeunes la façon de vivre qui était la sienne, la manière de créer pour édifier tout un univers autour de soi ».

    Certains établissements d’enseignement supérieur russes ont déjà reçu le premier numéro de la revue Rousski kolokol. Par la suite celle-ci sera distribuée sur tout le territoire et parmi tous les milieux de la Russie. /L

    Lire aussi:

    L’Université d’État de Moscou devient la meilleure en Europe de l’Est
    L’Université d’Etat de Moscou Lomonossov dans le top 200 du classement THE
    Un centre linguistique russe ouvre ses portes à l’Université de Damas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik